Développement économique et exportation

Gaspésie Diesel à New Richmond : un atelier plein dès le départ

Par Gilles Gagné, journaliste, graffici.ca
L’entreprise de New Richmond, Gaspésie Diesel, souhaite s’imposer comme un joueur majeur dans l’industrie ferroviaire au cours des prochaines années.

L’entreprise de New Richmond, Gaspésie Diesel, souhaite s’imposer comme un joueur majeur dans l’industrie ferroviaire au cours des prochaines années. Photo : Gilles Gagné

L'atelier de réparation ferroviaire de l'entreprise Gaspésie Diesel, à New Richmond, est maintenant fonctionnel.

Il n’aura fallu que quatre mois pour le réaliser, mais le président de la firme, Gilles Babin, rappelle qu’il s’agit quand même d’un projet sur lequel son équipe travaille depuis quatre ans.
 
L’atelier est déjà plein. Le personnel travaille sur cinq voitures de passagers à l'intérieur, sur une capacité de six, et il y a trois wagons dehors.
 
Quatre de ces voitures appartiennent à la firme minière Rio Tinto, qui les a acquises d’une société de transport en commun de Virginie. Les premiers travaux ont été effectués à l’extérieur au début du mois de janvier.

D’ici le début de 2013, elles seront modifiées en profondeur avant d’être mises en service entre Havre-Saint-Pierre et la mine de Rio Tinto, 50 kilomètres plus au nord. La compagnie transportera ses employés de cette façon.
 
Deux autres voitures, une à l’intérieur et l’autre à l’extérieur, appartiennent à la Société du chemin de fer de la Gaspésie, qui les louera à Rio Tinto sous peu en attendant la livraison des quatre premiers.
 
Deux wagons plats appartiennent à la Société du chemin de fer de la Gaspésie et ils serviront bientôt à faire un essai de transport de pales éoliennes de 45 mètres (150 pieds), entre New Richmond et le tunnel de Port-Daniel.

Des structures d'acier ont été ajoutées sur les wagons de façon à les adapter à la longueur d’une pale, qui dépasse de près de 10 mètres à chaque bout de wagon.
 
Gaspésie Diesel a investi près de 4 millions de dollars dans cet atelier. Dix personnes y travaillent et 10 autres postes seront créés très bientôt.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.