Affaires policières et juridiques

Gaspésia : les saisies sont levées

Par ,
La chaufferie et la chambre à bois pourront finalement être démolies, puisque les équipements qui s’y trouvent ne sont plus l’objet de saisies.

La chaufferie et la chambre à bois pourront finalement être démolies, puisque les équipements qui s’y trouvent ne sont plus l’objet de saisies. Photo : Ariane Aubert Bonn

CHANDLER – Les saisies sur les équipements de l’usine Gaspésia ont été levées vendredi dernier.

Le président de la Société de développement économique et industriel de Chandler, Jean-Raymond Lepage, a affirmée que les poursuivants, HSB et DEMEX, on levé la saisie sur les équipements, lesquels pourront être récupérés par Tan-Mai et Linéa. «Ça va nous permettre de poursuivre la démolition. Certains équipements n’avaient aucune valeur, mais ils étaient saisis juste pour retarder les travaux», affirme-t-il.

«Cette levée va être officialisée en cour», précise-t-il. En attendant la signature officielle d’un juge sur l’entente entre les différentes parties, les équipements qui étaient destinés à être détruits pourront l’être. Ceux qui étaient destinés à être rachetés seront récupérés une fois la signature émise. «C’est une question de quelques jours», affirme Jean-Raymond Lepage.

L’entente à l’amiable survenue ce printemps entre les différentes parties en est donc à ses dernières étapes de règlement.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.