Sport

Gaspé : le mont Béchervaise souhaite investir 4 M$

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Gilles Pelletier et Daniel Morissette ont de grandes ambitions pour le centre de ski mont Béchervaise, à Gaspé, avec 4 millions $ de projets d’investissements.

Gilles Pelletier et Daniel Morissette ont de grandes ambitions pour le centre de ski mont Béchervaise, à Gaspé, avec 4 millions $ de projets d’investissements. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ – Le centre de ski mont Béchervaise de Gaspé souhaite développer sa montagne pour créer un site quatre saisons et entend investir 4 M$ pour arriver à ses fins.

Pour se faire, la direction souhaite acquérir un télésiège quadruple, des canons à neige pour garantir une saison de ski d’une soixantaine de jours par année et une nouvelle surfaceuse pour l’entretien des pistes.

« Le montant de 4 millions est une estimation grossière. Ce qu’on est sûr, on a une soumission de 2,5 M$ pour le remonte-pente. Le 1 M$ est une estimation grossière de ce que ça pourrait coûter pour les canons à neige et la surfaceuse », indique le responsable du comité de développement, Gilles Pelletier.

Les évaluations pour les canons à neige et la surfaceuse sont à compléter afin d’obtenir un chiffre plus précis.

On souhaite réaliser ces investissements « le plus rapidement possible », malgré le contexte économique actuel qui sévit au niveau des gouvernements.

« On est conscient qu’on doit documenter correctement notre dossier pour faire en sorte d’avoir des arguments très valables. De faire aussi en sorte que les besoins liés à la population soient comblés. On va essayer de faire valoir ça auprès de nos bailleurs de fonds », souligne M. Pelletier.

Le télésiège pourrait servir en été à faire monter la clientèle sur la montagne afin d’observer le paysage et les trois rivières de Gaspé. À l’automne, la clientèle des croisiéristes pourrait s’intéresser à cette vue. L’équipement sera conçu pour grimper des vélos de montagne alors que le centre possède déjà des pistes.

Des investissements cette année

En attendant cette phase de développement, la direction a investi 14 000 $ pour rafraîchir le chalet et 25 000 $ pour mettre à niveau le remonte-pente actuel qui avait subi un bris majeur et avait forcé l’annulation de plusieurs jours de ski à la fin de la période des fêtes à l’hiver 2012-2013.

Un nouveau directeur

Le centre de ski, qui appartient à la Ville de Gaspé, mais géré par une corporation autonome, a profité d’une rencontre avec les médias pour présenter son nouveau directeur.
Daniel Morissette est semi-retraité. Au cours des dernières années, il a été directeur des opérations en soirée au centre de ski Stoneham, dans la région de Québec.

Dans le passé, il a aussi agi comme directeur général durant deux ans au centre de ski Pin rouge, à New Richmond.

Il estime que la montagne possède le potentiel pour se développer sur trois saisons.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.