Affaires municipales et développement régional

Gaspé déménage l’espace François-Mitterrand

Par Geneviève Gélinas, journaliste, graffici.ca
Jean-Marie Fallu, président de Patrimoine Gaspésie, le maire François Roussy et Ann Clements, une commerçante du centre-ville, ont annoncé hier le consensus établi autour du projet d’espace François-Mitterrand.

Jean-Marie Fallu, président de Patrimoine Gaspésie, le maire François Roussy et Ann Clements, une commerçante du centre-ville, ont annoncé hier le consensus établi autour du projet d’espace François-Mitterrand. Photo : Geneviève Gélinas

Le conseil municipal de Gaspé renonce à baptiser du nom de François Mitterrand une place récemment aménagée au centre-ville. Un espace près du Musée de la Gaspésie a plutôt été choisi pour commémorer la visite du président français il y a 25 ans.

Le maire François Roussy veut éviter que la place devienne «un espace de controverse». Il admet avoir sous-estimé les passions déclenchées par la décision du conseil, prise en février. «Avec du recul, je comprends que c’est un sujet sensible et que ça vient nous chercher dans nos tripes.» Des citoyens demandaient qu’on honore plutôt un bâtisseur local.

M. Roussy tenait à consacrer un lieu à François Mitterrand,  pour son geste de reconnaissance envers Gaspé comme berceau du Canada. L’espace retenu près du Musée comporte une scène extérieure, une aire de gazon et un escalier qui descend jusqu’à la baie. Le lieu a l’avantage d’être proche de l’endroit où Mitterrand a prononcé son discours, au Monument-à-Jacques-Cartier.
Consensus

Le maire a annoncé la décision flanqué du président de Patrimoine Gaspésie, Jean-Marie Fallu, qui avait suggéré de commémorer la visite de Mitterrand, et d’Ann Clements, une commerçante du centre-ville qui avait exprimé son opposition. Tous deux se rallient à la nouvelle orientation, qu’ils ont définie de pair avec le conseil.

M. Fallu estime que la «parité entre les deux peuples colonisateurs» du Québec sera respectée. Gaspé a déjà sa rue de la Reine, nommée en 1959, quelques mois après la visite d’Elizabeth II.

«Je n’ai jamais été contre l’idée de commémorer François Mitterrand», a précisé Mme Clements, qui trouvait toutefois que le parc du centre-ville n’était pas le bon endroit.

Le 26 mai, Gaspé commémorera le 25e du passage de Mitterrand à Gaspé. Michel Charasse, vice-président de l’Institut François-Mitterrand, sera à Gaspé pour l’occasion. Il avait été du voyage en 1987, à titre de conseiller du président.

«Espace vers»

La place du centre-ville se nommera «Espace vers», afin d’inciter les touristes à aller «vers» les attraits des 12 villages qui forment la municipalité de Gaspé. «Ce sera une carte de visite touristique, explique le maire, avec une carte qui identifiera tous les villages, et un poteau avec des flèches qui pointent vers ces endroits.»

L’Espace vers sera un «geste fort pour rassembler» les résidants de la municipalité, estime M. Roussy, parce qu’il «y a encore des cicatrices», 40 ans après la fusion forcée des villages.

Par ailleurs, Gaspé mettra en place un comité de toponymie pour suggérer des noms de lieux au conseil.

7 commentaires

Caroline Duval a écrit le 6 mars 2012

Il est toujours impressionnant de voir de la cohésion naître d'un désaccord. Bravo!

Caroline Duval a écrit le 6 mars 2012

Il est toujours impressionnant de voir de la cohésion naître d'un désaccord. Bravo!

Francois Bouchard a écrit le 6 mars 2012

Si la Nouvelle Orléans a eu un tramway nommé '' Desire '', nous devrons nous contenter d'un espace '' Vers ''. Les écolos y verront un espace '' Vert '', les poètes un espace '' Vers '', les protecteurs des lombrics également. Enfin, les buveurs ainsi que les vitriers y verront un espace '' Verre ''. Qu'en retiendra l'histoire ? Chose certaine, l'auteur américain Tenessee Williams n'aurait sans doute jamais été inspiré par la visite d'un tel espace...

Christine Herrera a écrit le 6 mars 2012

Ça fait du bien! Voilà du beau travail. Bel exercice "d'ouverture et d'écoute" de la part des parties impliquées, et le projet de commémoration du 25e anniversaire à l’Agora du Musée de la Gaspésie est une excellente idée. Même s'il fait un petit peu bizarre, le nom "Espace vers..." est un très bon jeu de mot.

Jean Cormier a écrit le 6 mars 2012

S'il y a une place publique, un nom historique, comme place de Nouvelle France, place de Gaspé , place du Canada Français,etc. Ferdinand de Lesseps, dont les travaux cartagraphiques historiques ont marqué. Enfin, il faut oublié à mon avis: les politiciens.....les religieux....source d'ambiguité historique.

Jean-François Tapp a écrit le 6 mars 2012

Je ne vois pas de meilleur compromis...bravo au conseil municipal d'avoir entendu et compris tout le monde!

Jérôme Tardif a écrit le 6 mars 2012

Un bon compromis pour ceux qui trouvaient important de souligner la visite de M. Mitterand et ceux qui trouvaient l'endroit inapproprié ! Bravo !

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.