Gaspé et Cloridorme reçoivent 36 000 $ pour les aînés et les familles

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Le fait de vieillir n’est pas une maladie, selon la ministre des Aînés, Marguerite Blais.

Le fait de vieillir n’est pas une maladie, selon la ministre des Aînés, Marguerite Blais. Photo : Johanne Fournier

De passage hier à Gaspé, la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, a annoncé  le versement d’une aide financière de 36 000 $ aux municipalités de Gaspé et Cloridorme dans le cadre du Programme de soutien aux politiques familiales municipales et la démarche Municipalité amie des aînés (MADA).

Gaspé, qui a déjà une politique familiale, reçoit 12 000 $ pour l'élaboration d'une démarche MADA tandis que la municipalité de Cloridorme reçoit 24 000 $ aussi pour élaborer cette démarche, ainsi que pour mettre sur pied une politique familiale.

À ces versements, s'ajoute une somme de 9 600 $ accordée au Carrefour action municipale et famille. Cet organisme a le mandat d'accompagner les municipalités dans la réalisation de leurs projets respectifs.

La ministre Blais estime que ces initiatives s'imposent d'elles-mêmes en raison de la situation socioéconomique et démographique de la région. «La Gaspésie-les-Îles est la région où le pourcentage d’aînés est le plus élevé au Québec avec 17,9 % de gens âgés de 65 ans et plus. Il est donc important de favoriser des mesures qui visent à briser leur isolement et leur assurer un bon vieillissement. Vieillir n’est pas une maladie».

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.