Politique

Gaétan Lelièvre dresse un bilan positif de 2013

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Le ministre responsable de la région, Gaétan Lelièvre, trace un bilan positif de son gouvernement dans la région.

Le ministre responsable de la région, Gaétan Lelièvre, trace un bilan positif de son gouvernement dans la région. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ – Le député de Gaspé et ministre responsable de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine estime que les actions de son gouvernement auront des impacts significatifs autant sur la région que sur le Québec.

Dans un communiqué publié juste avant le congé des fêtes, Gaétan Lelièvre soutient que la Gaspésie « a bénéficié d'une attention particulière de la part du gouvernement québécois avec la poursuite de la mise en œuvre de la Stratégie d'intervention gouvernementale pour le développement de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine ». 

Selon le député, plus de 100 millions de dollars ont été investis dans les projets ciblés par le plan de relance de la région. Il ajoute que cette somme ne tient pas compte des retombées liées à l'appel d'offres éolien publié au cours du congé des fêtes et des 95 millions $ investis sur le réseau routier régional.

Il rappelle que Québec a renouvelé les ententes de deux des trois créneaux ACCORD : celui des Ressources, sciences et technologies marines et de l'Éolien.

Au niveau touristique, M. Lelièvre souligne les investissements de 10 millions de dollars pour développer le tourisme hivernal dans les Chic-Chocs. Par ailleurs, Québec a investi un demi-million dans la réserve de Port-Daniel, dans différentes marinas de la Baie-des-Chaleurs et le projet de géoparc de Percé.

Sur le pétrole

Le député de Gaspé rappelle que son gouvernement a commandé une étude hydrogéologique indépendante sur le site du puits d'exploration Haldimand 4, dont les résultats devraient être déposés au mois de mars 2014. Par ailleurs, il souligne que le Règlement sur la protection sur l'eau potable est très avancé et le gouvernement déposera au moment opportun cet outil réglementaire.

Au cours de la prochaine année, le projet de cimenterie de Port-Daniel, évalué à plus de 700 millions $, retiendra l'attention. « Le gouvernement est conscient des inquiétudes exprimées par certains groupes environnementaux. Ce questionnement est très légitime et c'est pour cette raison que le gouvernement du Québec s'assure que ce projet soit élaboré de façon à respecter les normes environnementales et de protection de la santé les plus sévères en Amérique du Nord. »

Par ailleurs, Québec travaille également avec la compagnie Orbite pour qu'elle puisse compléter son usine de Cap-Chat.

« Je crois sincèrement que le bilan de notre gouvernement pour la région est très positif », conclue M. Lelìevre.

8 commentaires

Bilbo Cyr a écrit le 9 janvier 2014

M.Morin, le sujet de l'article n'est pas le bilan de Cyr et Picard. Que pensez-vous du bilan du PQ en Gaspésie, et de toutes ces promesses où l'on fait miroiter une prospérité de siphon?

Jean Morin a écrit le 8 janvier 2014

M' Eddy Gionest je suis d'acord ave tes propos je pense que M' Cyr et Picard vont exprès pour trouver toutes sorte arguments pour se faire insulter je croit qu'il ont habitude de cela et surtout quand tu est une minorité de cette catégorie .

Bilbo Cyr a écrit le 8 janvier 2014

@ Eddy. Si c'est ça quand t'es poli, ça doit pas voler haut quand t'es grossier...T'es prié de rester dans le sujet, ca rend le débat plus constructif. Plus de grosses usines = plus de progrès, c'est ça, Eddy? Payer pour donner la ressource en échange de salaires. Fermer les yeux le temps que ça dure, ça c'est du développement durable! Comme au temps des Robins, de la Noranda ou de la Stone. Le cancer en héritage à nos petits-enfants. @Gaétan: Dans un bilan, on ne mets pas des choses qui ne sont pas faites...

eddy gionest a écrit le 8 janvier 2014

picard et cyr ? c'est quoi cette élevage de mongolisme que vous faites ??? je vais rester poli et seulement vous dire que vous avez et je l'ai déja dit , beaucoup trop de tribune et c'est pour ca que le gaspésie recule !!! a cause de gens comme vous , qui cracher sur le progrès !!! et bilbo ! ton bape tu peut te le metre ou je le pense car vous ne seriez jamais content d'un bape positif a la cimentrie et autres projets dans la gaspésie calisss ....

Albert Picard a écrit le 7 janvier 2014

Le pétrole, le calcaire et l'alumine argileuse, trois composantes mais une seule facette d'une économie individualiste et égocentrique. Une petite bande de bien nantis vont s'en mettre plein les poches, ceux-ci étant bien cachés derrière le paravant de l'économie de marché, des droits individuels, de la démocratie. Mais tout ça c'est la même chose, c'est l'individualisme. Voilà la recette de la prochaine vague de précarité et de déloyauté que nous concocte nos idylles politiques. Oh! Il y aura bien une loyauté. Ce sera celle d'être loyal à eux-mêmes. Les nantis ne seront loyaux qu'à eux-mêmes. Mais le but ultime de cette économie de marché c'est de transformer toute la Gaspésie en artefacts. Quand on en aura plus besoin, on les jettera à la poubelle. Les ressources ne nous appartiennent plus, nous les avons donnés aux nantis. Nous leurs donneront de généreuses subventions et crédits d'impôts. Nous avons choisi de leur donner les profits et de conserver des payes de travailleur. Dans ce modèle économique égocentrique les profits ne serviront pas des intérêts supérieurs (s'occuper de l'éducation, prendre soins des malades, amoindrir les iniquités sociales en plus, bien sûr de procurer un travail à ceux et celles qui aimeront ce genre de travail). Nous connaissons le sort qui attendent les travailleurs qui, aux yeux des PDG et membre du ÇA, ne représentent que des coûts de production importables de l'Alberta, exportables au Nouveau-Brunswick, ou tout simplement compressibles lorsque les profits baisseront.

Gilles Thibodeau a écrit le 7 janvier 2014

Bonjour @ J . ? Vous savez je respecte tous les opinions , parfois elles sont en contradiction avec les miennes , malgré cela elles ont droit au respect . Toutefois lorsqu'une opinion est signée " J " elle a la même valeur qu'une boîte vide ,elle est rapidement oubliée et ne possède aucune portée . Dommage pour son auteur il est passé dans le vide . Gilles Thibodeau Pabos .

Bilbo Cyr a écrit le 7 janvier 2014

3 projets extractifs majeurs qui ont deux points en commun, outre la lourdeur de leur impact environnemental et le fait que ce soit 3 ballounes préalablement gonflées par les libéraux pour lesquelles le PQ veut ramasser des médailles. Il s'agit de l'absence de processus indépendant visant à assurer la participation du public, et de la dépendance à l'argent public pour assurer de généreux profits au privé. ..."Ce questionnement est très légitime et c'est pour cette raison que le gouvernement du Québec s'assure que ce projet soit élaboré de façon à respecter les normes environnementales et de protection de la santé les plus sévères en Amérique du Nord. » Le plus haut standard que l'on prétend respecter, c'est le BAPE par lequel il faudrait commencer. Autrement, on s'enligne pour développer un modèle digne des maquilladoras et autres zones franches.

J a écrit le 6 janvier 2014

Il est un peu triste de voir qu'on associe le pavage au développement économique. Une région ne se développe pas en mettant 95 millions dans les routes. Il faut que des projets comme Orbite et les 20 millions proposé par le gouvernement soit mis sur la table, ça fait presqu'un an que le gouvernement est indécis . Orbite regarde du coté de la Nouvelle-Ecosse pour implanter son usine d'alumine qui créerait jusqu’à 300 emplois, le gouvernement ce doit d'être pro actif et créer des emplois durables Combien d'emplois vont créer les 700 millions de Port Daniel? Est-ce qu'on a un gouvernement qui va réutiliser ses vieilles promesses dans ses discours électoralistes pour 2014?

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.