Fous de Bassan : situation préoccupante

Par ,
La colonie de fous de Bassan sur l’île Bonaventure diminuait depuis 2010 et 2012 a été une année plus difficile pour les poussins.

La colonie de fous de Bassan sur l’île Bonaventure diminuait depuis 2010 et 2012 a été une année plus difficile pour les poussins. Photo : Gracieuseté, Jean-François Rail

PERCÉ – La population de fous de Bassan de l’île Bonaventure semble se stabiliser cette année, mais sa situation demeure préoccupante après une forte mortalité des jeunes l’an dernier. L’espèce aurait eu de la difficulté à se nourrir.

Les études se poursuivent grâce à la présence de plusieurs chercheurs au parc national de l'Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé. Selon les premières estimations, le nombre de couples de fous de Bassan resterait stable par rapport à l’an passé. En 2012, les biologistes avaient même remarqué une augmentation de la colonie qui était en déclin depuis deux ans. Il y avait plus de 51 000 couples, alors qu’en 2011, on en comptait environ 47 000.

Retrouvez cet article au complet dans le numéro estival du GRAFFICI 2013.

Pour aller plus loin sur le web : 

Une espèce d’oiseau sur huit est menacée (Le Devoir), Alexandre Shields, 21 juin 2013. 

Le climat menace les fous de Bassan (Le Devoir), Alexandre Shields, 8 juin 2013. 

Étude scientifique sur les populations de Fou de Bassan en Amérique du Nord entre 1984 et 2009

 

Cette liste est non exhaustive, partagez vos lectures en commentant cet article. 

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.