Éducation, Nouvelles technologies et recherche

Formation à distance : le monde de l’éducation de l’Est-du-Québec se concerte

Par Geneviève Gélinas, journaliste, graffici.ca
Le regroupement d’établissements d’enseignement au sein du FADIO est une première au Québec, selon ses membres.

Le regroupement d’établissements d’enseignement au sein du FADIO est une première au Québec, selon ses membres. Photo : Geneviève Gélinas

GASPÉ – Les établissements d’enseignement du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles mettent en commun leurs connaissances en formation à distance au sein d’un regroupement baptisé FADIO. Le but : développer davantage ce type d’enseignement.

La formation à distance est incontournable dans un territoire aussi vaste et peu densément peuplé que l’Est-du-Québec, où la main-d’œuvre qualifiée manque, ont plaidé les représentants des sept commissions scolaires francophones, des cinq cégeps, des deux instituts du territoire et de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), réunis par vidéoconférence cette semaine.

Au Cégep de la Gaspésie et des Îles, l’équivalent de 100 étudiants à temps plein suivent de la formation à distance. Au Cégep de Matane, ce chiffre atteint 250. Quant à l’UQAR, 1000 de ses 7000 étudiants bénéficient d’une formation à distance.

« On a de belles histoires à succès, mais elles sont localisées, a indiqué le recteur de l’UQAR, Jean-Pierre Ouellet. On veut éliminer les barrières au plan technologique, amener un élan collectif pour que toutes les institutions emboîtent le pas. »

Échanger de l’information

Jusqu’ici, les établissements travaillaient chacun de leur côté sur la formation à distance. « On veut aller chercher l’expertise de chacun, mettre nos expériences en commun pour aller plus loin », a expliqué Jean Letarte, directeur de la Commission scolaire des Chic-Chocs.

Les membres du FADIO (formation à distance inter ordres) échangeront leurs expertises et sensibiliseront leur personnel aux avantages de la formation à distance. Ils formeront leurs techniciens et leurs conseillers pédagogiques au sein d’une communauté de pratique. Ils essaieront de rendre compatibles leurs plateformes technologiques et pourraient effectuer des achats groupés pour réduire les coûts.

Selon Jean-Pierre Ouellet, il s’agit d’un « effort sans précédent de concertation ». Il n’est toutefois pas prévu, en tout cas dans un premier temps, que des institutions offrent des formations à distance communes.

3 commentaires

formation a distance @Educadis a écrit le 8 janvier 2014

Excellente initiative! ci-joint une liste d'établissements a distance operationnels

oih a écrit le 8 janvier 2014

frefre

oih a écrit le 8 janvier 2014

frefre

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.