Forillon : la SNAP salue la mobilisation des Gaspésiens

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Le centre d'accueil de Penouille est fermé pour la saison hivernale.

Le centre d'accueil de Penouille est fermé pour la saison hivernale. Photo : Nelson Sergerie

La Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP), un organisme qui défend la conservation des espaces naturels, déplore les coupures budgétaires chez Parcs Canada.

Profitant de la manifestation tenue mardi à Gaspé et visant à dénoncer la fin des activités hivernales au parc Forillon, l'organisme soutient que plusieurs groupes à travers le pays combattent les compressions de 30 millions de dollars imposées par le gouvernement conservateur à Parcs Canada.

«C'est un sentiment de réjouissance de voir à quel point les gens tiennent à leur parc. C'est un signal clair que les citoyens ont envoyé aux dirigeants de Parcs Canada. Le parc Forillon doit vivre en hiver», souligne le porte-parole de la SNAP-Québec, Sylvain Archambault.

Selon lui, il ne faut pas calculer les compressions sur une simple base mathématique. «Il y a beaucoup de commerces et d'événements, dont la traversée en ski de la Gaspésie, qui misent là-dessus pour promouvoir le tourisme hivernal. Il faut vraiment que le parc joue un rôle majeur dans l'économie régionale», analyse M. Archambault.

L'organisme continuera d'exiger du gouvernement fédéral qu'il réinvestisse dans les parcs nationaux.«On espère que Parcs Canada entendra le message de la population», conclut M. Archambault.

À lire aussi

Forillon : manifestation pour le maintien des activités hivernales

1 commentaire

Épars Didier a écrit le 23 novembre 2012

Couper donc dans les F35,voila de vrai économie

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.