Sport

Football scolaire : deux nouvelles équipes à Gaspé

Par ,
Un programme de football au secondaire verra le jour sous peu à Gaspé.

Un programme de football au secondaire verra le jour sous peu à Gaspé. Photo : GRAFFICI.CA

Un programme de football au secondaire verra le jour sous peu à Gaspé.

Deux équipes, une cadette et une juvénile, seront formées au cours des prochaines semaines. Un premier camp de sélection pour la formation juvénile qui évoluera à l’automne au sein de la Ligue de football scolaire Ameublements Tanguay est d’ailleurs prévu le 24 mars.

«Nous avons l’argent nécessaire pour l’acquisition d’équipements. Il ne reste que la commandite pour l’équipe juvénile», lance avec enthousiasme l’instructeur-chef, Daniel Bouvrette.     

Quelque 185 étudiants des polyvalentes Antoine-Roy, de Rivière-au-Renard et C.E Pouliot, secteur francophone, anglophone et professionnel, de Gaspé, ont démontré de l’intérêt pour évoluer dans l’une ou l’autre des équipes. La formation cadette secondaire un, deux et trois, le club de relève pour les juvéniles, sera formée en septembre.

«Ça leur permet de goûter au football. Grande-Rivière a aussi un club cadet alors nous pourrons faire quelques matchs simulés avec eux», précise M. Bouvrette.

Effet bénéfique

Impliqué dans le football mineur dans les Laurentides durant plusieurs années avant de tomber en amour avec une Gaspésienne et la Gaspésie, M. Bouvrette constate qu’un programme de ce type à une excellente influence sur les adolescents.«L’espace pour les garçons dans les milieux scolaires, il y en a peu. On leur donne la possibilité d’embarquer sur un terrain, de canaliser leur agressivité, tout en étant encadrés.»

Sans compter que pour l’entraîneur-chef, ce sport a aussi un effet positif sur le rendement scolaire des jeunes garçons. «Si tu veux pratiquer le football, tu n’as pas le choix d’aller à l’école. Si tu veux jouer au niveau collégial, tu dois avoir de bonnes notes et c’est encore plus marqué à l’université. Les jeunes passionnés par ce sport doivent s’appliquer. Les institutions qui ont le choix entre deux joueurs de talent du même calibre vont opter pour celui qui a les meilleures notes», soutient Daniel Bouvrette.

L’équipe n’a toujours pas de nom, mais un concours sera lancé sous peu afin de lui en trouver un, précise M. Bouvrette. Les élèves des polyvalentes concernés sont d’ailleurs invités à y participer. Un iPad sera remis au gagnant.

Rivalité

Une rivalité s’installera donc sur le côté sud de la péninsule avec le Grand Gaspé, Rocher-Percé et la Baie-des-Chaleurs au sein du circuit Tanguay.

«Bien honnêtement, c’est ce que j’admire du football. Oui sur le terrain nous sommes des adversaires féroces, mais une fois le match terminé, c’est fini. On devient des chums membres de la grande communauté du football.»

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.