Art, culture et loisirs, Tourisme

FMBM : un succès pour la 10e édition

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Martin Roy a annoncé son départ de la direction du FMBM à la suite du succès de la 10e édition.

Martin Roy a annoncé son départ de la direction du FMBM à la suite du succès de la 10e édition. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ – La 10e édition du Festival musique du bout du monde (FMBM), tenue en fin de semaine à Gaspé, aura été une édition record, selon l’organisation.

« C’est un succès sur toute la ligne. On ne pouvait s’attendre à mieux pour notre 10e anniversaire », explique le directeur général et artistique du festival, Martin Roy.

Une programmation élargie et des artistes plus connus du public sont des éléments  qui expliquent le succès de cette édition. Le fait que le FMBM était le seul grand événement culturel cette année en Gaspésie peut aussi expliquer l’achalandage accru.

L’année du 475e anniversaire de Gaspé, en 2009, le festival avait enregistré 15 000 personnes et 40 000 visites sur les sites.  « On est convaincu que l’on a dépassé ça et de beaucoup », dit le directeur.

L’impact Brathwaite

« Notre porte-parole a fait un travail extraordinaire de promotion en amont de l’événement », indique M. Roy.

Normand Brathwaite a déjà indiqué qu’il serait plus qu’intéressé à revenir comme porte-parole de la 11e édition. « Il l’a annoncé. Il va rester des choses à ficeler », indique le directeur.

Difficile dimanche matin

Le bilan positif du festival est toutefois quelque peu terni par un problème logistique survenu dimanche matin au Cap-Bon-Ami alors que des centaines de personnes ont convergé vers Forillon pour entendre Jorane au soleil levant. Résultat : un embouteillage monstre et des critiques sur les médias sociaux pour l’organisation.

« On a été victime du succès de ce spectacle », dit tout bonnement M. Roy.

L’assistance a plus que doublé – on parle de plus de 700 personnes – ce qui a surpris l’organisation : « Pour nous, ça reste un beau problème », dit-il. Le festival va revoir les façons de faire afin d’éviter la répétition d’un tel chaos.

Le festival comptait sur un budget de 750 000 $ et prévoit atteindre l’équilibre budgétaire. Un bilan plus complet sera présenté au cours des prochains jours.

Départ de Martin Roy

Martin Roy a annoncé son départ du festival, lui qui est impliqué depuis le début et qui le dirige depuis huit ans.

« Pour moi, le Grand prix du tourisme remporté en 2012 est très significatif. Ça a fait rayonner Gaspé à travers le Québec », explique celui qui occupera un poste aux communications au Cégep de la Gaspésie et des Îles.

2 commentaires

Joseph Leblanc a écrit le 13 août 2013

Combien d'arbre a été planter pour neutralisés les gaz a effet de serre qui ont été rejeter dans l'atmosphère lors des déplacements en hélicoptère de M. Brathwaite ?

Joanie a écrit le 13 août 2013

Même si je comprends le sens qui a voulu être donné à la phrase "Le fait que le FMBM était le seul grand événement culturel cette année en Gaspésie peut aussi expliquer l’achalandage accru.", je trouve que c'est un jugement de valeur, à moins que ce soit un intervenant qui l'a dite. Dans ce cas-là, celui-ci n'est pas cité. Qu'est-ce qu'un grand évènement culturel? Pour moi le Festival en chanson de Petite-Vallée, par exemple, c'est un grand évènement culturel. Certes, le FBMB a peut-être attiré plus de visiteurs que les autres Festivals, mais pour moi ce n'était pas le seul grand évènement culturel en Gaspésie cet été.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.