Art, culture et loisirs

Financement conditionnel pour le Village gaspésien de l’héritage britannique

Par Gilles Gagné, journaliste, graffici.ca
La ministre Saint-Pierre en compagnie des

La ministre Saint-Pierre en compagnie des "personnages" du Village britannique. Photo : Gilles Gagné

La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Christine Saint-Pierre, a annoncé le 29 juin une «entente de principe» de 298 600$ pour la restauration du magasin général Gendron, le principal bâtiment d’accueil du Village gaspésien de l’héritage britannique.



Cet accord signifie que l’organisme pourra recevoir ces 298 600 si sa direction conclut des ententes avec d’autres partenaires pour sceller le financement du projet de rénovation du magasin général, une initiative dépassant 700 000$ et pouvant atteindre 750 000$.
 
 «Quand le gouvernement du Québec donne son accord de principe, c’est qu’il s’agit d’un projet sérieux» a indiqué Mme Saint-Pierre, peut-être pour dissiper les doutes sur ce qui ressemblait à une annonce pré-électorale, ou pour indiquer clairement que le projet est avancé.
 
Construit en 1890 à Caplan et déménagé au Village gaspésien de l’héritage britannique en 1988, le magasin Gendron n’a pas été rénové significativement depuis son arrivée à New Richmond. Sa toiture coule et des travaux importants s’imposent aussi pour préserver ses galeries, son revêtement extérieur, ses fondations et l’intérieur. Son usage sera grandement amélioré, en ce sens qu’il logera l’accueil, les bureaux, le centre de généalogie et des salles d’expositions, à longueur d’année.
 
Le président du Village, Mike Geraghty, est confiant de compléter bientôt le montage financier du projet.
 
«Nous travaillons là-dessus depuis un bon bout de temps. Les contacts sont établis avec les gens des deux organismes fédéraux qui peuvent nous appuyer, Développement économique Canada et Patrimoine Canada. Localement, nous devons trouver 10% du financement du projet, donc 70 000$. Le Village lui-même doit trouver 40 000$ en «cash» et 30 000$ peuvent venir d’autres programmes, même d’organismes reliés au gouvernement», précise-t-il.
 
La campagne de financement locale est présidée par la mairesse de New Richmond, Nicole Appleby.
 
Mike Geraghty croit que les travaux pourraient être menés à compter de mars 2013, de façon à ce que le magasin Gendron soit prêt le plus tôt possible au cours de l’été.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.