Sport, Santé, services sociaux et communautaire

Le financement du Centre d'avalanche est assuré pour cette année

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Le financement du Centre d'avalanche de la Haute-Gaspésie est assuré pour cette année.

Le financement du Centre d'avalanche de la Haute-Gaspésie est assuré pour cette année. Photo : Centre d'avalanche de la Haute-Gaspésie

SAINTE-ANNE-DES-MONTS – Le Centre d'avalanche de la Haute-Gaspésie a reçu les confirmations de la part de ses partenaires financiers. Par conséquent, son avenir est assuré pour encore un an.

« Il n'y a pas si longtemps encore, il y avait toujours une incertitude concernant notre budget pour cette année, souligne le directeur général de l'organisme, Dominic Boucher. Mais récemment, les partenaires ont confirmé leur soutien budgétaire pour 2013-2014. Je n'ai pas encore reçu de lettres, ni de chèques, mais je peux fonctionner. J'ai du personnel qui commence à entrer. »

 

Le directeur poursuit ses démarches depuis plusieurs années afin que l'entente de partenariat financier soit triennale, plutôt qu'annuelle. « On a déjà eu un plan financier sur trois ans en 2011, mais depuis ce temps-là, on a toujours un financement annuel, déplore le directeur. Il y a un grand support et une volonté, mais c'est pas facile à attacher. La région reconnaît l'importance du Centre d'avalanche. Le ministre responsable de la Gaspésie est très supporteur, mais les moyens sont limités. »

 

Entente spécifique

 

Sur un budget annuel de 250 000 dollars, le Centre compte sur des subventions de 130 000 dollars. Ce montant provient d'une entente spécifique souhaitée par l'organisme entre le gouvernement du Québec et la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. « C'est l'avenue la plus porteuse qu'on a identifiée, souligne M. Boucher. On souhaite 100 000 dollars du gouvernement du Québec, provenant de divers ministères qu'on a ciblés. Puis, on demande 30 000 dollars à la CRÉ, qui est un partenaire dans nos démarches depuis les tout débuts, en 1999. »

 

La balance du financement, soit 60 % du budget, provient d'autres sources, dont 15 000 dollars sont versés par le gouvernement fédéral, via le Centre canadien des avalanches. Les autres montants découlent des contributions du Parc de la Gaspésie, de la MRC de La Haute-Gaspésie, de la Fondation canadienne des avalanches, de Mountain Equipment Co-op, de levées de fonds, de commandites et de la vente de produits.

 

Saison commencée

 

Les Chic-Chocs ayant reçu de 20 à 40 cm de neige par endroits, le Centre d'avalanche a débuté ses activités. Une équipe patrouille en camion et en quad les zones à risque. « Il y a eu une problématique sur certains sites, raconte Dominic Boucher. J'ai du personnel qui me disait qu'il aurait fallu des motoneiges. On n'a pas commencé à skier, mais ça peut venir plus vite qu'on pense! »

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.