Feu vert pour des travaux majeurs à l'hôpital de Gaspé

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Samedi dernier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc, a donné le coup d'envoi au projet de rehaussement des installations de l'hôpital de Gaspé.

Samedi dernier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc, a donné le coup d'envoi au projet de rehaussement des installations de l'hôpital de Gaspé. Photo : Thierry Haroun

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc, a donné samedi le coup d'envoi au projet de rehaussement des installations de l'hôpital de Gaspé.

Ce projet évalué à quelque dix millions de dollars prévoit la construction d'une nouvelle urgence de six civières, dont une en salle de choc pour traiter les cas les plus instables. Trois des civières seront munies d'équipement de monitorage et une unité de soins intensifs de trois lits sera aménagée à côté de l'urgence.

Le nouveau bloc opératoire comptera deux salles d'opération, adaptées à l'utilisation de la laparoscopie (examen qui permet de visualiser l'intérieur de l'abdomen). L'unité de retraitement du matériel médical et la salle de réveil seront également réaménagées.

«Par cette annonce, nous franchissons une étape importante [pour ce centre hospitalier]. La prochaine étape, qui prendra entre 18 et 24 mois, consiste à faire des plans, à obtenir aussi les estimés des coûts [réels] et commencer ensuite la construction dans environ deux ans qui vont prendre entre deux et trois ans», note le ministre Bolduc, qui était entouré pour l'occasion de son collègue et député de Gaspé, Georges Mamelonet.

Ce dernier a tenu à dire que «l'Hôtel-Dieu de Gaspé est au cœur de l'offre de soins de santé du Centre de santé et de services sociaux de la Côte-de-Gaspé. Je me réjouis du lancement de ce projet qui améliorera la qualité, l'accessibilité et la sécurité des soins offerts aux patients de chez nous».

Même son de cloche du côté du président-directeur général de l’Agence régionale de Santé, Gilles Pelletier. «Ce projet permettra à terme de mieux desservir la clientèle et il permettra également aux professionnels de la santé de mieux pratiquer dans leur quotidien.»

Salutaire

Cette annonce est par ailleurs considérée comme salutaire par la directrice générale de l'établissement de santé, Lise Pouliot. «C'est une excellente nouvelle pour tous. On est très heureux».

Mme Pouliot a rappelé que ce projet est, dans les faits, la première étape de trois phases de travaux qui s'échelonneront à plus long terme. «Le projet dans son ensemble est évalué à environ 55 millions de dollars. Les prochaines phases concernent le réaménagement des services externes et le réaménagement des unités de soins de sorte que chaque patient ait sa propre chambre.»

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.