Art, culture et loisirs, Tourisme

Le 2e Festival gaspésien de contes et légendes arrive à grands pas

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Les spectacles en salle du Festival gaspésien de contes et légendes se tiennent dans l'Espace culturel La Pointe sec de Mont-Louis.

Les spectacles en salle du Festival gaspésien de contes et légendes se tiennent dans l'Espace culturel La Pointe sec de Mont-Louis. Photo : Johanne Fournier

SAINT-MAXIME-DU-MONT-LOUIS – Mont-Louis vibrera au rythme de son 2e Festival gaspésien de contes et légendes, qui se tiendra du 28 au 31 août.

L'événement a comme objectif de faire revivre la tradition des conteurs et de mettre en lumière le patrimoine oral de la Gaspésie.

Programmation

L'ouverture officielle du Festival est prévue à 17 h, le jeudi 28 août, dans la salle de l'Espace culturel La Pointe sec de Mont-Louis. L'activité se terminera sur une prestation de Fred Péloquin. « C'est un musicien qui est conteur sur les bords », résume l'organisateur du Festival, musicien et promoteur de l'Espace culturel La Pointe sec, Yanik Élément. Fred Péloquin a notamment été accordéoniste pour Marco Calliari.

Au cours des trois jours suivants, la même formule s'appliquera : la soirée débutera par une prestation à la Maison du conte, suivie d'un spectacle en salle dans l'Espace culturel, pour se terminer par une animation autour d'un feu de grève à la Pointe sec, sur le bord de la mer.

Le vendredi 29 août, Gaétan Pelletier, Abel (Fernand Alain) et Stéphane Albert se succéderont à tour de rôle. Natif de Sainte-Anne-des-Monts, Gaétan Pelletier est un passionné d'oralité et de l'histoire de la Gaspésie. Dans la peau de son personnage Abel Maldemay, Fernand Alain présentera « Histoires de galeries ». La soirée prendra fin par une prestation de Stéphane Albert, héritier des vieilles histoires de sa grand-tante.

Le samedi 30 août, la soirée débute avec Denis Gadoury. « C'est un excellent conteur, souligne Yanik Élément. Il est captivant. Il dit que le conte, c'est un banc, un public et une bonne histoire. » Le public est ensuite convié au spectacle solo de Michel Faubert, figure bien connue du monde de la musique traditionnelle et du conte au Québec. On retrouvera ensuite Stéphane Albert autour du feu de grève.

Le dimanche 31 août, Marc Fraser s'arrêtera à la Maison du conte. Le Gaspésien racontera l'histoire intitulée « L'homme qui allait vêler ». L'activité sera suivie en salle de « Conte en dub » avec Michel Faubert et André « Dédé » Vander. L'ancien bassiste des Colocs, maintenant installé à Mont-Louis, compte plus de 20 ans d'expérience en carrière, tant dans l'écriture que dans la composition musicale.

La Maison du conte

« On fait comme autrefois, où les gens se réunissaient dans les maisons, explique Yanik Élément. J'aime bien faire déplacer les gens dans des lieux incongrus. Dans la petite maison rouge, qu'on appelle, pour l'occasion, la Maison du conte, une trentaine de personnes viennent écouter une histoire. »

La Maison du conte est située au 16, 1re Avenue Est, au cœur du village de Mont-Louis.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.