Politique

FÉDÉRALES 2015 : ENJEUX RÉGIONAUX SELON NICOLAS ROUSSY

Par Karyne Boudreau, rédactrice en chef, graffici.ca

Dans Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine Nicolas Roussy représente le Bloc québécois. Voici la version intégrale de sa réponse aux questions de GRAFFICI.CA concernant les principaux enjeux de l'Élection du 19 octobre prochain.

ASSURANCE-EMPLOI

Le Bloc Québécois veut a priori une caisse d’assurance-emploi intouchable qui ne fera plus partie des comptes courants. En ce qui concerne nos propositions à l’égard du régime, nous voulons  

1- établir un seuil d’admissibilité de 360 heures
 
2- éliminer le délai de carence de deux semaines

3- hausser le taux à 60 % du salaire gagné

4- Baser le calcul sur les 12 meilleures semaines

5- Abolir le Tribunal de la sécurité sociale et rétablir un mécanisme de contestation impliquant un représentant local des travailleurs et un représentant local des employeurs.

INFRASTRUCTURES ET TRANSPORTS

Pour le train, ce dossier est maintenant  provincial. Je suis toutefois en faveur du retour du train en Gaspésie.

Pour le bus, nous pouvons explorer les possibilités de financer des entreprises de chez nous qui désirent prendre la relève de Kéolis.

Pour l’avion, le Bloc travaillera à ce que certaines taxes soient réduites afin de réduire le coût des billets d’avion.

Pour les infrastructures, nous demandons que le Fédéral prenne ses responsabilités et qu’il mette à niveau et entretienne ses infrastructures portuaires et aéroportuaires. Le gouvernement veut céder ses infrastructures après 30 ans d’abandon. S’il veut les céder, qu’il les répare avant.   

FONCTION PUBLIQUE

Quand je pense à des emplois du fédéral en Gaspésie, je pense notamment

·    à la fermeture de la Station Maritime de Rivière-au-Renard qui avait 16 employés avec une grande expertise,

·    je pense aux 30 employés perdus chez Service Canada,

·    je pense aussi aux emplois perdus au Parc Forillon, à Postes Canada et à Radio-Canada

Le Bloc propose le retour des tribunaux régionaux pour l’assurance-emploi et que le traitement des impôts fédéraux se fasse au Québec. Je vais donc travailler pour qu’il y ait une déconcentration dans certains programmes, dont l’assurance-emploi et la Station Maritime.

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Je vais travailler sur le désenclavement de la Gaspésie et les Îles. L’isolement est l’inverse du développement. Il faut donc sortir de l’isolement par un investissement massif dans les infrastructures et dans les transports. Il faut également que nos entreprises puissent avoir une aide supplémentaire de Développement économique Canada.

Je ferai en sorte que nos produits, nos PME et notre région rayonnent à travers le Québec, le Canada et à travers le monde. J’aimerais créer de la richesse en explorant d’autres marchés. Il y a déjà des entreprises de chez nous qui ont décidé d’explorer les différents marchés.


Pour en savoir plus sur le candidat ou sur les engagements de son parti, cliquez ici.


Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.