Politique

FÉDÉRALES 2015 : ENJEUX RÉGIONAUX SELON MAX "RHINO' BOY" BOUDREAU

Par Karyne Boudreau, rédactrice en chef, graffici.ca

Dans Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine Max Rhino’Boy Boudreau représente le Parti Rhinocéros. Voici la version intégrale de sa réponse aux questions de GRAFFICI.CA concernant les principaux enjeux de l'Élection du 19 octobre prochain.

ASSURANCE-EMPLOI

Le parti Rhinocéros, s’il est élu, souhaite abolir ce système déficient. Dans notre plan 2015-3015, nous prévoyons créer de nombreux emplois de qualité dans nos régions et encourager les concitoyens et concitoyennes à travailler le moins possible et ainsi profiter de temps libre pour être heureux, notamment en jouant au golf ou à la ringuette. Tous les citoyens et les citoyennes ayant voté pour le parti Rhinocéros recevront d’ailleurs une crosse de ringuette par la poste dans les 100 premiers jours de notre mandat.

INFRASTRUCTURES ET TRANSPORTS

Sous un gouvernement Rhinocéros majoritaire, je m’engage à financer et soutenir nos quais et nos phares, maillons indispensables de  la culture régionale. D’ailleurs, je ferai des phares le logis de nos futurs sénateurs, ayant très peu de charge de travail et un salaire de plus de 142 000 $. Ils et elles contribueront à l'économie touristique en travaillant comme gardiens de phare à temps partiel. À cet égard, pas de discrimination, tous les citoyennes et citoyens pourront aspirer à cette tâche grâce à la mise en place de Loto-Sénat. Ce programme vise à assurer l’équité en transformant le système de sélection des sénateurs et des sénatrices. Les sièges seront tirés à la loterie. Les sommes ainsi collectées seront réinvesties dans les infrastructures de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. De grand marchés publics verront le jour, offrant des produits de la mer comme autrefois où les pêcheurs pourront vendre leurs prises à même les quais.

FONCTION PUBLIQUE

Conscient du nombre astronomique de pertes d'emplois dans la fonction publique provinciale, le parti Rhinocéros prévoit créer de nombreux emplois dans le secteur public avec l'université des paysages de la Gaspésie et des Îles. Cette université aura pour mission de réfléchir et d'agir pour la préservation et la mise en valeur de nos magnifiques paysages. Dans le futur, nous pourrons mettre aux enchères nos paysages sur les marchés internationaux et ainsi renouveler nos stocks en rachetant les paysages étrangers. À quand les pyramides chez nous! Le campus principal de l’Université des paysages de la Gaspésie et des Îles sera situé à Murdochville mais, des campus secondaires seront construits à Manche-d’Épée, à Saint-Maurice-de-l’Échouerie, à Cannes-de-Roches, à Saint-Godefroi, à Saint-Louis-de-Gonzague et à Grosse-Ile. Ces campus secondaires permettront de concurrencer les pôles régionaux qui volent les emplois dans les villages.

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Une fois au pouvoir, un gouvernement Rhinocéros majoritaire fera de la Gaspésie et les Îles de la Madeleine un pays libre détenant sa propre monnaie : le demi! De ce fait, nous allons enrichir notre région et rehausser notre économie avec notre nouvelle monnaie, réinvestissant dans nos produits locaux.
 
Nous souhaitons soutenir l’économie locale en encourageant le tourisme hivernal dans les Chic-Chocs. L’hiver sera aboli en Gaspésie et aux Îles sauf sur la chaîne de montagne. Conséquemment, le tourisme estival pourra continuer toute l’année sur les côtes et aux Îles-de-la-Madeleine. Un dôme sera construit au-dessus des montagnes afin d’assurer un couvert de neige à l’année longue, comme à Dubaï. Nous croyons que ces conditions de ski incroyables nous permettrons de facilement concurrencer les Rocheuses dont les sommets seront d’ailleurs rapatriés dans les Chic-Chocs.

Pour en savoir plus sur le candidat ou sur les engagements de son parti, cliquez ici.



Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.