Politique

Fédéral : la région devrait conserver son poids politique

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie devraient conserver leurs quatre députés fédéraux.

Les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie devraient conserver leurs quatre députés fédéraux. Photo : La Commission de délimitation des circonscriptions fédérales pour le Québec propose d'annexer la MRC de la Haute-Gaspésie à la circonscription Gaspésie-les-Îles.

Les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie devraient conserver leurs quatre députés fédéraux. 

Dans son rapport préliminaire, la Commission de délimitation des circonscriptions fédérales pour le Québec envisageait de supprimer l’une des circonscriptions dans l’Est de la province.

Après avoir tenu des consultations, dont une à Gaspé, elle recommande finalement de maintenir les quatre circonscriptions. Son deuxième rapport a été déposé lundi à la Chambre des communes.

Même si aucune d'entre elles ne seront abolies, certaines circonscriptions subiront des modifications territoriales. La commission propose notamment d’annexer la MRC de la Haute-Gaspésie à la nouvelle version de la circonscription Gaspésie-les-Îles, qui s’étendra de Cascapédia-Saint-Jules à Cap-Chat.

Pour ce qui est des municipalités de la MRC d’Avignon, elles seront incluses dans la nouvelle circonscription Avignon-Matane, qui inclura aussi trois MRC du Bas-Saint-Laurent, soit la MRC de Matane, de la Matapédia et de la Mitis. La circonscription Avignon-Matane remplacera donc celle de la Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia. 

Le député bloquiste de la Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia, Jean-François Fortin, se réjouit que la commission ait abandonné l’idée de supprimer une circonscription, mais questionne certaines délimitations territoriales. «C’est positif puisque l’Est du Québec conserve son poids politique et les limites des MRC sont respectées. Par contre, à mon sens, la communauté d’intérêts de la MRC d’Avignon est davantage reliée à celle de la Baie-des-Chaleurs qu’à la Matapédia et celle de la MRC Haute-Gaspésie est nettement plus reliée à la MRC de Matane. Les communautés d’intérêts n’ont probablement été l’angle d’attaque des commissaires», souligne le député.

M. Fortin prévoit consulter différents acteurs de la Haute-Gaspésie pour mesurer la perception de cette nouvelle proposition dans le milieu. Il soutient cependant que les chances de voir cette proposition modifiée sont très minces.

«L’histoire nous enseigne que très peu de changements peuvent se faire à la suite du deuxième rapport. Dans 95% des cas, c’est le rapport final. Il y a certains aménagements qui peuvent être faits, mais il faut avoir des arguments bétons», dit l’élu.

Le décret qui officialisera cette nouvelle carte électorale devrait être adopté l'automne prochain.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.