Affaires policières et juridiques

Évacuation à la polyvalente aux Quatre-Vents de Bonaventure

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Un incendie mineur a forcé l’évacuation des élèves et du personnel de la polyvalente aux Quatre-Vents de Bonaventure.

Un incendie mineur a forcé l’évacuation des élèves et du personnel de la polyvalente aux Quatre-Vents de Bonaventure. Photo : Michel Morin

Un incendie mineur a forcé l’évacuation des élèves et du personnel de la polyvalente aux Quatre-Vents de Bonaventure. 

Selon les informations recueillies par la Sûreté du Québec (SQ), le feu s’est déclaré vers 10h, à la suite d’une expérience de chimie qui a mal tourné.

«Du phosphore s’est enflammé, ce qui a évidemment causé beaucoup de fumée dans le bâtiment. Heureusement, le feu a rapidement été éteint», précise le porte-parole de la SQ, Claude Doiron.

Les pompiers ont été appelés sur les lieux et les élèves ont dû être évacués, pour éviter qu’ils soient incommodés par la fumée.

Par mesure de précaution, des ambulanciers ont aussi été mobilisés, mais M. Doiron rapporte que personne n’a été blessé et que l’évacuation s’est déroulée dans «l’ordre».

Quelques jeunes se sont dits incommodés par les effets de la fumée, ressentant une irritation aux yeux et à la gorge. Ils ont été pris en charge sur place par les ambulanciers présents.

Tous les élèves sont retournés à la maison et les cours sont suspendus pour la journée.

Par voie de communiqué, la Commission scolaire René-Lévesque a fait savoir que le centre anti-poisin et la firme Canutec, spécialisé dans ce genre d’incident, ont confirmé la nature non toxique de la fumée. 

Les cours reprendront vendredi matin selon les horaires habituels.

Cet article a été mis à jour le jeudi 1er novembre à 13h40.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.