Développement économique et exportation

Éolien : les Micmacs satisfaits de l'entente avec Innergex

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Le projet des trois communautés micmaques et d’Innergex prévoit la construction et l’exploitation d’un parc éolien de 150 MW qui serait situé à Escuminac.

Le projet des trois communautés micmaques et d’Innergex prévoit la construction et l’exploitation d’un parc éolien de 150 MW qui serait situé à Escuminac. Photo : Johanne Fournier

La récente entente conclue entre les trois communautés micmaques de la Gaspésie et Innergex pour un projet de parc éolien suscite l’enthousiasme.

Le projet de développement, de financement, de construction et d'exploitation d’un parc éolien de 150 MW, prévu sur des terres publiques situées à Escuminac, sera déposé dans le cadre d’un nouvel appel d’offres qui devait être lancé en septembre par le gouvernement du Québec. Celui-ci comprend les mégawatts non utilisés par les projets retenus par Hydro-Québec lors de ses trois appels d’offres précédents.

Selon la nation micmaque et Innergex, ce projet cadre parfaitement dans le programme éolien de 700 MW annoncé le 20 juillet par le premier ministre du Québec, lors de sa visite à Gaspé. À l’intérieur de cet appel d’offres, 250 MW sont réservés aux communautés autochtones.

Enthousiasme réciproque

«Ce projet vise non seulement la production d’énergie renouvelable et la consolidation de l’industrie éolienne gaspésienne, mais constitue également un véritable levier structurant pour l’émancipation et le développement socio-économique à long terme des trois communautés micmaques de la Gaspésie, croit le président du conseil de la Mi’gmawei Mawiomi, le chef Claude Jeannotte. Ce projet pourrait marquer une nouvelle ère de prospérité pour la nation micmaque du Québec.»

Le président et chef de la direction d’Innergex est tout aussi enthousiaste par rapport à cette entente. «Innergex a démontré une volonté et une capacité de développer des partenariats à long terme avec des communautés autochtones à travers le pays, soutient Michel Letellier. Ces partenariats sont fondés sur des valeurs et des intérêts communs. Nous sommes heureux de poursuivre cette tradition avec la nation micmaque.»

L’assemblée Mi’gmawei Mawiomi est un organisme qui représente les communautés micmaques de Gespeg, Gesgapegiag et Listuguj. Son mandat est, entre autres, d’assurer à la nation micmaque l’accès à ses ressources. Le partenariat avec Innergex constitue, pour l’organisme, une première entente conclue avec un promoteur éolien.

À lire aussi

De nouveaux projets éoliens avec des impacts pour la Gaspésie

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.