Politique

Émission Enquête : Georges Mamelonet réagit prudemment

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Georges Mamelonet réagit avec prudence à l’émission Enquête.

Georges Mamelonet réagit avec prudence à l’émission Enquête. Photo : Thierry Haroun

Le député de Gaspé, Georges Mamelonet, réagit avec prudence aux révélations portant sur son passé diffusées jeudi à l'émission Enquête sur les ondes Radio-Canada.

Selon l'émission Enquête, M. Mamelonet a pêché illégalement l'oursin depuis beaucoup plus longtemps qu'il ne le prétend. On rappellera que M. Mamelonet a récemment plaidé non coupable au palais de justice de Percé à une accusation de pêche sans permis dans les eaux de Percé en août 2011. Selon Pêches et Océans Canada, le député de Gaspé aurait enfreint la Loi sur les pêches.

M. Mamelonet a déjà affirmé dans cette affaire qu'il possédait un permis exploratoire depuis le début des années 80. Or toujours selon les informations recueillies par Radio-Canada, l'autorisation que Georges Mamelonet prétendait détenir avait plutôt été octroyée à des scientifiques de l'Université du Québec à Rimouski.

Dans les années 1980, Georges Mamelonet était en effet plongeur sous-marin pour la compagnie L'Oursin vert du Saint-Laurent, soulève le reportage.  Et selon un rapport dont la journaliste d'Enquête a obtenu copie, cette compagnie étudiait le potentiel de commercialisation des oursins en collaboration avec un chercheur de l'UQAR. Un permis spécial avait alors été octroyé, mais à l'entreprise elle-même et non à M. Mamelonet.

Le reportage s'est aussi intéressé au dossier du Club nautique de Percé (CNP) du temps où M. Mamelonet présidait l'organisme à but non lucratif alors qu'il était maire de Percé, de 2003 à 2008. On notera d'une part que M. Mamelonet a démissionné de son poste de président du CNP quand il a été élu député de Gaspé en décembre 2008. Et d'autre part, la question des taxes impayées du  CNP pour les années 2006 à 2010 est actuellement devant la Cour supérieure du Québec.

Réaction du député Mamelonet

En entrevue à GRAFFICI.CA, M. Mamelonet a joué de prudence dans ses commentaires du fait que les sujets abordés par Enquête sont devant les tribunaux. «Je n'ai aucun commentaire à formuler sur la pêche aux oursins parce que cette cause-là est devant la Cour. Pour ce qui est de la deuxième partie du reportage, poursuit-il, qui porte sur mon implication à Percé, on me reproche d'avoir mis énormément d'énergie à développer une activité qui n'existait pas à Percé [au début des années 1980], soit la plongée sous-marine.»

Quant au fait qu'il aurait multiplié les situations qui présentent une apparence de conflits d'intérêts, d'après le reportage, M. Mamelonet a tout simplement laissé entendre «que je suis quelqu'un de très impliqué à Percé, j'ai été très impliqué, je le suis encore. Les gens m'ont choisi à la fois à la mairie et à la députation». Il conclut en affirmant avoir toujours agi de bonne foi.

2 commentaires

Réal Turcotte a écrit le 22 avril 2012

Enfin, après plus de trente ans! Le vrai visage du Mamelon mis au grand jour grâce à,, Citoyens Vigilants du grand Percé et à l,émission enquête!! Électeurs, Électrices du compté de Gaspé, vous avez la parole au prochaines élections dans Gaspé! Votre portefeuil en dépend !!

Jean-François Dubois a écrit le 17 avril 2012

Les libéraux,un parti qui a l'habitude du péché par l'exemple.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.