Politique

Élection dans Bonaventure : Charest défie Legault

Par ,

Alors que les spéculations vont bon train sur des élections complémentaires dans le comté de Bonaventure le 5 décembre, Jean Charest défie François Legault.

Ce dernier devrait lancer officiellement une nouvelle formation politique le 14 novembre et le premier ministre croit que M. Legault aurait une excellente occasion de tester ses idées auprès de l’électorat dans une partielle. «M. Legault devrait présenter un candidat et venir tester les eaux ici en Gaspésie», a lancé M. Charest en marge de l'investiture de Damien Arsenault hier à Bonaventure.

Le premier ministre espère que l’ancien péquiste ne se défilera pas «en plaidant des aspects techniques ou de fausses raisons pour ne pas y être.»

En mode attaque

Jean Charest a tiré quelques flèches à l’endroit de François Legault, notamment au sujet de la réforme de la carte électorale. «M. Legault est prêt à laisser disparaître un comté en Gaspésie. Si M. Legault n’a pas besoin de la Gaspésie aujourd’hui, je ne crois pas que la Gaspésie a besoin de M. Legault.»

Quant au Parti québécois, au plus bas dans les sondages et absent de son discours à saveur électorale, le premier ministre estime que les Québécois ont fait leur choix. «C’est clair que pour le PLQ, c’est l’économie. Pour le candidat du PQ, c’est la souveraineté et des référendums.»    

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.