Affaires policières et juridiques

Un écrasement d’avion fait un mort à Maria

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Un avion ultraléger s'est écrasé mercredi matin à Maria.

Un avion ultraléger s'est écrasé mercredi matin à Maria.

Un homme d’une cinquantaine d’années est décédé dans l’écrasement d’un avion ultraléger mercredi matin, à Maria, au nord la route 132 à quelques kilomètres à l’ouest de la rivière Verte.


La victime, Marc-André Audet, un homme habitant à Varennes, mais originaire de la Gaspésie, était aux commandes de l’appareil biplace. Il était en compagnie d’une femme de 48 ans originaire de Maria. Cette dernière a subi de multiples fractures et a été transportée à l’hôpital de Maria, mais on ne craint pas pour sa vie.

L’accident a été déclaré aux autorités à 9H23 par un citoyen témoin de l’écrasement.

Selon les informations de la Sûreté du Québec (SQ), l’avion s’est écrasé au sol quelques secondes après son décollage pour des raisons qui demeurent encore inconnues. À la suite de l’impact au sol, l’appareil a pris feu.

Les enquêteurs de la SQ tentent de déterminer les causes l’écrasement du petit avion ultraléger, dont il ne reste plus que la carcasse.

Le corps de la victime a été retiré de la carcasse de l'avion vers 13H30.

Une équipe d’enquêteurs de la SQ et du Bureau de la sécurité des transports du Canada mène une enquête conjointe pour déterminer les causes de l’accident.

«Pour le moment, le décrochage de l’appareil est la cause la plus probable, mais d'autres hypothèses ne sont pas écartées, dont un bris mécanique», a informé le porte-parole de la SQ, Claude Doiron.

Le corps de la victime a été transporté à l’Institut médico-légal de Montréal pour une autopsie.

Cet article a été mis à jour le jeudi 26 juillet à 7h00


Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.