Politique

Le développement régional au cœur des priorités de Niki Ashton

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
La Gaspésie prend une place importante dans la vision du Canada de Niki Ashton (sur la photo), la plus jeune candidate dans la course à la direction du NPD.

La Gaspésie prend une place importante dans la vision du Canada de Niki Ashton (sur la photo), la plus jeune candidate dans la course à la direction du NPD. Photo : NPD

La plus jeune candidate dans la course à la direction du NPD, Niki Ashton, a laissé entendre que le développement des régions rurales est au coeur de ses priorités, lors de son récent passage à Gaspé.

La députée de Churchill au Manitoba est bien connue pour sa défense des droits humains et pour la lutte à la pauvreté. Âgée de 29 ans, Niki Ashton préside présentement le Comité parlementaire sur la condition féminine. Outre le français et l’anglais, elle parle aussi l’espagnol et le grec qui est sa langue maternelle. Lors de son passage dans la région, elle a mentionné que le développement des régions rurales est au cœur de sa vision du Canada et du Québec. «Il est important de sortir de Montréal et de Québec et d'aller visiter les régions», a-t-elle mentionné.

Gaspésie

À propos de la Gaspésie, qu’elle visitait pour la première fois, elle dit «avoir entendu qu'il y a beaucoup d'opportunités ici. Je sais que la sauvegarde du train est un enjeu important. D'ailleurs, j'ai pris le train pour venir ici et nous avons fait le reste du voyage en autobus à partir de Matapédia. Et ma vision du Canada à titre de chef du NPD, si je suis élue, inclut la Gaspésie.»

Le nouveau chef du NPD sera élu en mars prochain.


Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.