Forêt

Développement forestier : une sélection plus rigoureuse

Par ,
Le programme de développement régional et forestier attribuera 2 millions de dollars aux projets gaspésiens admissibles en 2013.

Le programme de développement régional et forestier attribuera 2 millions de dollars aux projets gaspésiens admissibles en 2013. Photo : Pauline Phouthonnesy

GASPÉ- L’appel de projets du programme de développement régional et forestier de la CRÉGÎM s’étend jusqu’au 23 août. Le budget du programme ayant été amputé d’un million de dollars, les choix des projets seront restreints et d’envergure régionale.

Cette aide financière s’applique à plusieurs secteurs. Les personnes et organismes soumissionnaires peuvent aussi bien soutenir le milieu forestier (ressources forestières, produits dérivés du bois …), que travailler dans le secteur récréotouristique, par la création de chemins de VTT ou de motoneige, ou encore développer l’exploitation de la pêche au saumon. Il est géré par la conférence régionale des élus de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine (CRÉGÎM).

Plusieurs projets seront sélectionnés en septembre et un montant de 2 millions de dollars leur sera réparti. L’année dernière, le budget de près de 3 millions avait profité a une centaine d’initiatives dans la région.

Cet écart est dû à la fusion entre le Programme de mise en valeur des ressources du milieu forestier – Volet II et le Programme de mise en valeur de l'approche intégrée et régionalisée (PAIR). Ce dernier représentait, en 2012, 700 000 dollars pour coordonner la concertation des intervenants dans le domaine forestier, ce qui représente cette année une perte de 1,1 millions, au total.

Les emplois

Les emplois seront directement touchés par cette baisse. « Il va falloir être très rigoureux dans l’élaboration des projets. Le comité de sélection vise d’avantage des initiatives d’envergure régionale et qui créent des emplois à long terme », concède l’administrateur du nouveau programme de développement, Mario Landry.

« C’est une baisse anticipée qui touche tout le Québec et nous tentons de développer d’autres activités depuis quelques années », ajoute M. Landry. Il y a cinq ans, le Volet II offrait 3.6 millions $ pour le financement de plus de 500 projets forestiers. Des rumeurs sur sa suppression couraient depuis déjà deux ans.

Les forums sur les hydrocarbures ?

Désormais ce programme ne financera plus les forums sur les hydrocarbures ni l’entretien des sentiers et des infrastructures en forêt qui devront trouver d’autres sources de financement.

« L’entretien du sentier international des Appalaches, par exemple, n’est plus admissible, ce sera la responsabilité des promoteurs », explique l’administrateur du programme.

« C’est un programme important qui supportait le développement plus large du tourisme en Gaspésie en prolongeant les séjours », affirme M. Landry.

Après une rencontre avec la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, le député de Bonaventure, Sylvain Roy a confié, sur les ondes de Radio CHNC, qu’une souplesse dans l’application du programme serait possible. Le directeur général de la CRÉGÎM, Gilbert Scantland, contacté par GRAFFICI.CA, répond que « cet assouplissement toucherait l’ensemble des CRÉ du Québec mais n’aurait pas d’impact sur nous ».

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.