Éducation

Deuxième jour de grève au campus de Carleton-sur-Mer

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Des étudiants du campus de Carleton-de-Mer sont aujourd’hui réunis aux abords de la route 132, devant le Cégep, pour manifester contre la hausse des frais de scolarité.

Des étudiants du campus de Carleton-de-Mer sont aujourd’hui réunis aux abords de la route 132, devant le Cégep, pour manifester contre la hausse des frais de scolarité. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Les cégépiens du campus de Carleton-sur-Mer poursuivent aujourd’hui leur grève pour contester la hausse des frais de scolarité universitaire.

Une vingtaine d’étudiants ont érigé tôt ce matin un piquet de grève devant le Cégep pour bloquer l’entrée aux professeurs de l’établissement.

Ils manifesteront aux abords de la route 132 tout au long de la journée pour sensibiliser la population aux conséquences de la hausse des frais de scolarité de 1 625 $ sur cinq ans.

«Le système était déjà bien, selon nous. Et c’est déjà assez cher aller à l’université, surtout pour les étudiants en région. Augmenter les frais de scolarité, c’est tout simplement impensable», a déclaré la présidente de l’Association étudiante, Myralie Sauvé.

Les étudiants notent par ailleurs un fort appui de la population. «Beaucoup d’automobilistes klaxonnent et nous applaudissent de leur voiture. C’est encourageant», raconte la présidente.

Rappelons que le Syndicat des enseignants du campus de Carleton-sur-Mer et l’organisme Femmes en Mouvement appuient les étudiants.

Participation décevante

L’Association étudiante estime cependant que la mobilisation aurait pu connaître un plus grand succès. Malgré un mandat de grève voté à 70 %, entre 30 et 50 étudiants participent aux activités militantes depuis lundi.

Néanmoins, une assemblée générale aura lieu mercredi pour proposer aux cégépiens le renouvellement de la grève. L’Association souhaite tenir une autre journée de grève vendredi et une semaine de piquetage du 19 au 23 mars.

Ailleurs sur la péninsule gaspésienne, les étudiants du campus de Gaspé seront en grève du 8 au 26 mars. Au Québec, près de 125 000 étudiants sont actuellement en grève, réunis dans 93 associations. Une manifestation nationale est prévue le 22 mars à Montréal.

2 commentaires

Patricia Chartier a écrit le 6 mars 2012

Je vous cite Tristan Malavoy-Racine qui a si bien résumé ma pensée et celle de tant d'autres : "Je ne peux pas m’empêcher d’être immensément fier de ce Québec de demain qui parle haut et fort, qui refuse la facture et surtout la vision qu’on tente de lui enfoncer dans la gueule. Apprendre, c’est aussi apprendre à interroger le monde et les structures sociales, c’est apprendre à dire non quand la situation le commande. «La jeunesse est la seule génération raisonnable», disait Françoise Sagan. Et si elle avait raison? "

Nathalie Gagnon a écrit le 6 mars 2012

C'est intéressant de voir que mêmes les étudiants d'un petit cégep comme celui de la Gaspésie se mobilisent. En espérant que vos membres continueront la lutte en renouvelant la grève.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.