Deuxième édition de la saucette à Percé : près de 12 000$ amassés

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Une cinquantaine de personnes ont bravé le froid afin de recueillir des dons pour Opération Enfant Soleil.

Une cinquantaine de personnes ont bravé le froid afin de recueillir des dons pour Opération Enfant Soleil. Photo : Jacques Gratton - photographe

La deuxième édition de la saucette au profit d’Opération Enfant Soleil à Percé a permis d’amasser 11 650$, un montant deux fois plus élevé que l’an dernier. 

Malgré le froid et le vent, plus de 250 personnes se sont rassemblées à Percé samedi dernier pour voir la cinquantaine de courageux se jeter à la mer en face du rocher Percé.

«C’est vraiment intéressant de voir que les gens embarquent avec nous. Avec le triple de sauceurs cette année, nous avons largement dépassé nos attentes», souligne l’une des deux organisatrices de l’événement, Marie-Ève Trudel Vibert, rappelant que l’objectif initial était de recueillir 8000$.

Les baigneurs n’ont pas été les seuls à braver le froid. Parallèlement à la saucette, une équipe de bénévoles étaient sur place pour servir du bouillon, du café et des hot dogs.

Vers une 3e édition

Alors que l’événement a pris de l’ampleur cette année, Mme Trudel Vibert mentionne que l’organisation d’une troisième édition s’impose.

«Nous ne pouvons plus vraiment reculer, dit-elle. Par contre, pour poursuivre et pour augmenter le nombre de sauceurs, il faudra élargir le comité organisateur», explique-t-elle, spécifiant du même souffle qu’elle et sa collègue, Karen Lévesque Cahill, ont dû limiter le nombre de sauceurs cette année pour des raisons de logistique.

À lire aussi

Percé : une deuxième saucette hivernale dans la mer

2 commentaires

Albert Picard a écrit le 20 décembre 2012

De là est née l'expression : ouille! C'est fret en ti-ti...

Marthe Denis a écrit le 19 décembre 2012

Et d'après la photo les hommes ont manqués de couilles1

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.