Des employés d’Hydro-Québec ont refusé de travailler jeudi

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Les bureaux d’Hydro-Québec, à Gaspé.

Les bureaux d’Hydro-Québec, à Gaspé. Photo : Geneviève Gélinas

GASPÉ – Quelque 125 employés d’Hydro-Québec en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent ont refusé d’entrer au travail, jeudi, alléguant que la société d’État confiait du travail dévolu aux syndiqués en sous-traitance.

Ces employés, des électriciens d'appareillage et ouvriers d'entretien et monteurs des bureaux de Matane, Sainte-Anne-des-Monts, Rimouski et Rivière-du-Loup ont refusé de travailler. Une quinzaine de mécaniciens de véhicules des ateliers de Rimouski, Carleton et Gaspé ont posé le même geste, selon Hydro-Québec.

Les employés auraient réagi à la suite de la présence de sous-traitants dans les installations de la société d’État afin d’effectuer des remplacements d’équipement.

À la suite d’une séance de conciliation devant la Commission des relations du travail, Hydro-Québec s’est engagé à ce que les travaux prévus au poste Matapédia soient effectués par des employés syndiqués.

Pour sa part, le syndicat s’est aussi engagé à ne pas revendiquer les travaux déjà prévus à être confiés à des entrepreneurs dans les installations.

Un comité a également été mis en place afin de discuter de la question de la sous-traitance.

GRAFFICI.CA a tenté de joindre la partie syndicale pour en savoir davantage, sans succès.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.