Des créatures étranges à Cap-au-Renard

Par ,
Corine (15 ans) et Cloé (18 ans) Côté-Gasse de Marsoui ainsi que Philippe Achaintre, l’un des organisateurs, incarnant des personnages maléfiques durant le Grandeur nature de Cap-au-Renard 2011.

Corine (15 ans) et Cloé (18 ans) Côté-Gasse de Marsoui ainsi que Philippe Achaintre, l’un des organisateurs, incarnant des personnages maléfiques durant le Grandeur nature de Cap-au-Renard 2011. Photo : Marie-Josée Richard

Du 3 au 5 septembre dernier avait lieu la 2e édition du Grandeur nature de Cap-au-Renard, organisée par Antoine Desrosiers et Philippe Achaintre de la Coop du Cap. Les 45 joueurs présents ont atteint une intensité de jeu peu souvent égalée.

Les organisateurs espéraient presque deux fois plus de participants, mais se sont dits très satisfaits du déroulement de l’événement. «Jamais je n’ai vu un tel niveau de jeu de rôle» a lancé Philippe Achaintre devant la foule attroupée dans la Taverne de l’Isle à la fin de la joute. Wow, vous m’avez impressionné»,  a poursuivi celui qui organisait son 18e Grandeur nature (GN).

Ce jeu de rôle, scénarisé par Étienne Clavet, a mis en scène des voleurs, des taverniers, des guérisseurs, des mercenaires et plusieurs créatures étranges. L’action prenait place en 1190 dans la forêt, devenue un immense terrain de jeu avec une demi-douzaine de kilomètres de sentiers. Deux villages fictifs avaient même été construits pour l’occasion : celui de Quarante et de Tüyak Voslo.

Les sœurs Côté-Gasse de Marsoui, avec 3 à 5 GN à leur actif, étaient sans équivoque.  « C’est le meilleur Grandeur nature auquel on a eu la chance de participer. Ça été une expérience incroyable! »

La troisième édition du Grandeur nature de Cap-au-Renard aura lieu l’an prochain pendant la fin de semaine de la Fête du Travail.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.