Des CPE de la région en grève vendredi

Par ,
Les employés des CPE affiliés à la CSN sont sans contrat de travail depuis deux ans.

Les employés des CPE affiliés à la CSN sont sans contrat de travail depuis deux ans. Photo : Courtoisie

Devant la lenteur des pourparlers entre Québec et les Centres de la petite enfance, une grève pourrait être déclenchée vendredi à l’échelle provinciale.

Les travailleurs syndiqués CSN des CPE de Sainte-Anne-des-Monts, de Gaspé, de New Richmond et de Bonaventure prendront part à ce mouvement de contestation si aucune avancée significative aux présentes négociations a lieu dans les prochains jours.

Le gouvernement affirmait pourtant en fin de semaine dernière que les pourparlers progressaient bien et jugeait inappropriée la journée de grève de vendredi.

«Nous, on ne considère pas que nous sommes si près d’une entente. Si jamais il y a une entente de principe d’ici jeudi, la grève de vendredi sera annulée», affirme le conseiller CSN Gaspésie-les-Îles, André Legault, qui prévient d’ailleurs le gouvernement que les CPE affiliés à la CSN sont prêts à aller plus loin.

«Après cette première journée de grève, il en restera au moins 4 jours en banque. C’est sûr que si ça ne bouge pas, les moyens de pression vont s’accentuer au cours des prochaines semaines», dit ajoute M. Legault.

Même si les pourparlers avec Québec sont difficiles, André Legault indique que le normatif négocié actuellement avec les administrations locales se déroulent rondement.

«Nous sommes très près d’une entente après le blitz de négociation de la semaine dernière à Paspébiac, Sainte-Anne-des-Monts, New Richmond et Bonaventure. À Gaspé, du travail reste à faire avec la nouvelle administration».   

Les CPE affiliés à la CSN sont sans contrat de travail depuis deux ans.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.