Sport

Des centaines de coureurs à Carleton-sur-Mer

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Dominic Carrier, 47 ans, de Lévis, a réalisé le meilleur temps dans l’épreuve du marathon. Le coureur, qui en était à son 45e marathon, a complété le parcours de 42 kilomètres en 3h11.

Dominic Carrier, 47 ans, de Lévis, a réalisé le meilleur temps dans l’épreuve du marathon. Le coureur, qui en était à son 45e marathon, a complété le parcours de 42 kilomètres en 3h11. Photo : Antoine Rivard-Déziel

CARLETON-SUR-MER - Quelque 1100 coureurs ont participé à la première édition du marathon de la Baie-des-Chaleurs, dimanche, à Carleton-sur-Mer.

La pluie et la température froide n’ont pas découragé les adeptes de la course à pied d'enfiler leur dossard. Très tôt en matinée, des centaines de personnes ont pris d’assaut le Parc Germain-Deslauriers en attendant leur départ.

Les organisateurs de l'événement, qui s'attendaient à 300 inscriptions, ne pouvaient demander mieux. «Nous sommes vraiment satisfaits. C’est au-delà de nos espérances. Le nombre d’inscriptions nous a même surpris. Les coureurs semblent satisfaits de leur course. Notre équipe de bénévoles a été fantastique, et les gens du coin ont répondu présents pour encourager les participants», a déclaré avec enthousiasme la porte-parole, Maryse Tremblay.

Meilleur temps

Le meilleur temps dans l'épreuve du marathon a été réalisé par un homme de Lévis, Dominic Carrier. Le sportif de 47 ans, qui en était à son 45e marathon, a complété le parcours de 42 kilomètres en 3h11. Quelques minutes après son arrivée, le sportif a indiqué que l'humidité a ajouté à la difficulté de l'épreuve. «C’est un facteur ralentissant, c’est certain. Le dernier bout, à l’entrée du camping, a été plus difficile», a déclaré celui dont le record s’établit à 3h00 pour un marathon.

Le sportif s'est cependant dit satisfait de sa course, avant de souligner l'importance d'une bonne préparation. «J’ai fait des semaines de 80-85 kilomètres de course au cours du dernier mois. Et j’ai fait mon dernier marathon le 24 mars au New Jersey, aux États-Unis. C’était un parcours côtier comme ici, mais le temps était sec et ensoleillé, alors c’était différent», a-t-il ajouté, avant de rejoindre sa famille, dont son fils, qui venait de terminer le parcours de cinq kilomètres.

Vers une deuxième édition

Fort du succès de la première édition, les organisateurs souhaitent répéter l’expérience en 2014. «Avec une telle réponse du public, il y aura sans doute une deuxième édition. Je le dis avec assez de confiance. Nous avons appris beaucoup cette année et nous savons ce qui doit être amélioré», a mentionné la porte-parole.

2 commentaires

Greg Georges a écrit le 4 juin 2013

J'ai adoré mon expérience au marathon de la BDC. Félicitations à l'équipe des organisateurs, vous avez fait du très bon boulot! À l'année prochaine :)

gervais moreau a écrit le 3 juin 2013

moi j,y étais et je suis tres fier de l,organisation ils ont due travailler tres fort et ont était bien au courant du déroulement chapeau au comité organisateur je vais etre la lent prochain

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.