Transport, Développement économique et exportation

Des bornes pour rouler à l’électricité autour de la Gaspésie

Par ,
Une borne de recharge électrique est disponible à Gaspé, sur le stationnement de l’Hôtel des Commandants.

Une borne de recharge électrique est disponible à Gaspé, sur le stationnement de l’Hôtel des Commandants. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ - Éco Route Québec inaugure cinq bornes de recharges pour véhicules électriques dans des hôtels de la région. 

L’entreprise participe à la stratégie d’électrification des transports du gouvernement du Québec. Elle s’est associée au groupe Riôtel (Matane, Percé, Bonaventure), à l’auberge La Seigneurie des Monts (Sainte-Anne-des-Monts) et à l’Hôtel des Commandants (Gaspé) pour mettre en place ces bornes.

Implantées sur les stationnements des hôtels, elles ressemblent à des pompes à essence. Aucune carte d’accès n’est requise : il suffit de brancher et recharger son automobile. « Le coût de l’électricité est à la charge du propriétaire de l’hôtel qui l’offre gratuitement à ses clients», explique le directeur régional, pour la province de Québec, Stéphane Daoust.

Le groupe Riôtel est fier de participer à ce projet. « L’installation de bornes de recharge ajoute aux engagements que nous avons pris lors du lancement de la politique-cadre du tourisme durable initiée par la Conférence régionale des élus Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine», explique Nathalie Blouin, vice-présidente, directrice générale du Groupe Riôtel. « Cela va nous amener une clientèle touristique qui profitera de forfaits pour nos trois hôtels et on espère aussi attirer des gens d’affaire, précise la directrice du Riôtel de Bonaventure, Hélène Roy. Ce n’est pas encore très développé, mais c’est une primeur qu’on nous offre. »

« Nous espérons ainsi combler un besoin qui sera de plus en plus évident pour la nouvelle génération de voyageurs », dit Andrée Poisson de l’auberge La Seigneurie des Monts.

Tous les 60 km

Ce projet n’est que la première phase d’un processus d’électrification de la route 132. « Nous travaillons sur l’installation de bornes tous les 60 km autour de la Gaspésie », annonce M. Daoust. Une voiture électrique a une autonomie de 60 à 500 km selon les modèles. En ce sens, un circuit touristique se construit autour de la Baie-des-Chaleurs.

« Nous aimerions aussi lancer une stratégie municipale, avec six à 10 stations dans une ville, ce qui bénéficierait aux concessionnaires automobiles locaux », indique M. Daoust.

Éco Route Québec est une filiale de Sun Country Highway, une entreprise canadienne spécialisée dans le déploiement de réseaux électriques.

1 commentaire

rejean chartier a écrit le 21 juillet 2015

Nous avons une auto electrique une NISSAN LEAF 2012 NOUS VOUDRIONS SAVOIR LES EMPLACEMENT DES BORNES ELECTRIQUES autour de la gaspésie en passant par la 132 versmont-louis et les distances entre elle

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.