Des bals de finissants écoresponsables en Gaspésie

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Le Cégep de la Gaspésie et des Îles invite les élèves de 5e secondaire de plusieurs écoles de la région à proposer des projets de bal écoresponsable, à l’occasion du concours «Un bal pour le terre».

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles invite les élèves de 5e secondaire de plusieurs écoles de la région à proposer des projets de bal écoresponsable, à l’occasion du concours «Un bal pour le terre». Photo : Antoine Rivard-Déziel

Les élèves de 5e secondaire d’une dizaine d’écoles de la Gaspésie sont invités à proposer des projets de bals de finissants écoresponsables, dans le cadre du concours «Un bal pour la terre». 

Organisé par le Cégep de la Gaspésie et des Îles, en collaboration avec les organismes Équiterre et Environnement jeunesse, ce concours vise à sensibiliser les jeunes aux impacts de leurs choix sur l’environnement.

Un jury composé de représentants des trois organisations choisira le projet gagnant en tenant compte de son originalité, de sa capacité à le réaliser et de son empreinte écologique.

«L’idée est d’amener les jeunes à avoir une pensée écoresponsable dans l’organisation de leur bal. Il y a plein d’actions qui peuvent se faire, comme privilégier des vêtements équitables ou loués, réduire les sources de déchets à la base, faire du covoiturage et opter pour des produits locaux pour concocter les menus des repas», donne en exemple une des membres du jury, Collen Thorpe de l’organisme Équiterre.

Le concours, poursuit Mme Thorpe, vise également à convaincre les jeunes d’aller au-delà de «leurs intentions» et de passer à l’action. «Les jeunes dans les écoles sont beaucoup plus informés qu’il y a dix ans au sujet des enjeux de développement durable. Mais il y a une différence entre être informé et passer à l’action», dit-elle.

Les élèves intéressés à participer au concours ont jusqu’au 15 mars pour soumettre leur projet de bal écoresponsable. Une seule participation par école sera considérée. La direction de l’établissement devra avoir donné son accord au projet, avant le dépôt du formulaire.

Le jury analysera les projets reçus le 19 mars. Le lendemain, ses membres contacteront l’école secondaire gagnante et les instigateurs du projet. L’établissement recevra 4000$ afin de l’aider dans la réalisation de l’événement.  

Le concours s’adresse aux étudiants des écoles secondaires de Grande-Valle, Murdochville, Rivière-au-Renard, Gaspé, Grande-Rivière, Chandler, Paspébiac, Bonaventure, Carleton-sur-Mer, Matapédia et Îles-de-la-Madeleine. 

2 commentaires

Defait a écrit le 17 janvier 2013

Bravo pour cette initiative qui vue de la France est très utile. En effet, nous constatons que les étudiants sont les plus informés sur les risques environnementaux mais qu'ils sont (en moyenne) les moins actifs pour adopter un mode de consommation plus responsable. Alain Defait Consultant et formateur en Développement Durable et Consommation Durable www.vitalbonus.fr

Michel Denis a écrit le 16 janvier 2013

Belle initiative ,bravo ! Voilà de quoi stimuler l'écocréativité,la voie du changement.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.