Débat en Haute-Gaspésie: respectueux et sans éclat

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Le débat d'une durée de deux heures et demie a été très tranquille. Il opposait, dans l'ordre, Christian Rioux du PCQ, Yvan Blanchard de la CAQ, Annie St-Onge du PLQ, Gaétan Lelièvre du PQ et Frédérick DeRoy d'ON.

Le débat d'une durée de deux heures et demie a été très tranquille. Il opposait, dans l'ordre, Christian Rioux du PCQ, Yvan Blanchard de la CAQ, Annie St-Onge du PLQ, Gaétan Lelièvre du PQ et Frédérick DeRoy d'ON. Photo : Johanne Fournier

SAINTE-ANNE-DES-MONTS — C'est dans une atmosphère bon enfant que cinq des sept candidats politiques dans la circonscription de Gaspé se sont livrés à un débat, mardi soir, à la Maison de la culture de Sainte-Anne-des-Monts. L'activité était organisée par la Chambre de commerce de la Haute-Gaspésie.

Devant une cinquantaine de personnes, dont plusieurs ont manifesté leur adhésion au député sortant, le péquiste Gaétan Lelièvre, les confrontations et répliques entre candidats se sont déroulées dans le plus grand respect et parfois même dans des éclats de rire généralisés.

Aucun des candidats n'a sorti de lapin de son chapeau, si ce n'est de Gaétan Lelièvre qui a admis que le dépôt d'un règlement en matière de protection de l'eau potable était imminent et qu'« il sera le plus sévère en Amérique du Nord. C'est prioritaire et j'ai hâte, a-t-il dit. Il reste certaines questions relatives à l'agriculture à prendre en considération. »

Tourisme hivernal et Exploramer

Sur la question entourant le développement du tourisme hivernal en Haute-Gaspésie, Gaétan Lelièvre a rappelé les investissements de 10 millions de dollars annoncés par son gouvernement l'automne dernier. Quant aux autres candidats, ils ont davantage parlé du tourisme dans l'ensemble de la Gaspésie.

Concernant Exploramer, M. Lelièvre du Parti québécois (PQ) s'est engagé, s'il est réélu, à aider l'institution muséale dans son financement. Frédérick DeRoy d'Option nationale (ON), Annie St-Onge du Parti libéral du Québec (PLQ) et Yvan Blanchard de la Coalition Avenir Québec ont reconnu l'importance de financer l'établissement. Quant à Christian Rioux du Parti Adrien Pouliot Parti conservateur du Québec (PCQ), il a admis ne pas être suffisamment familier avec le dossier pour se prononcer.

Développements pétrolier et éolien

Tous les candidats se sont dits favorables à l'exploration pétrolière, à l'exception de celui d'ON. Concernant l'usine de sciage du Groupe Lebel à Cap-Chat, tous les participants estiment que les emplois en sylviculture sont essentiels à la Haute-Gaspésie, à part le candidat du PCQ qui a avoué ne pas être au courant du dossier.

Dans le secteur éolien, tant Annie St-Onge, Gaétan Lelièvre que Frédérick DeRoy sont favorables au maintien et au développement de la filière éolienne, tandis qu'Yvan Blanchard et Christian Rioux s'y opposent.

Sur une note légère

La dernière portion du débat a été teintée d'humour quand le modérateur, Jean-François Roy, est arrivé avec une question plutôt saugrenue : « Pour quel parti voteriez-vous si vous ne pouviez voter pour le vôtre? » Gaétan Lelièvre voterait pour Option nationale, Frédérick DeRoy pour Québec solidaire (QS), Christian Rioux pour la CAQ, Yvan Blanchard pour le PLQ et Annie St-Onge pour une formation politique qui n'existe pas et qui s'appellerait le Parti de la Gaspésie.

À la fin, deux candidats, qui n'avaient pu s'inscrire au débat avant la date limite, ont disposé de quelques minutes pour se présenter : Daniel Leboeuf de Québec solidaire et Catherine Beauferron du Parti nul.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.