Politique

Le PQ dans Gaspé attend la décision de Gaétan Lelièvre

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Le directeur général du Centre local de développement de la Côte-de-Gaspé, Gaétan Lelièvre.

Le directeur général du Centre local de développement de la Côte-de-Gaspé, Gaétan Lelièvre. Photo : Geneviève Gélinas

La présidente de l'Association de comté du Parti québécois de Gaspé, Marina O'Connor, voit d'un très bon oeil l'éventuelle candidature du directeur général du Centre local de développement de la Côte-de-Gaspé, Gaétan Lelièvre, à l'investiture péquiste.

Dans un entretien accordé à GRAFFICI.CA, Marina O'Connor a rappelé que M. Lelièvre est une personnalité connue dans la région, qui a une maîtrise en développement régional et qui a occupé plusieurs fonctions administratives au niveau municipal et du développement économique.

Questionnée à savoir si c'est un excellent candidat, elle s’est contentée de répondre qu’elle n’avait «rien de plus à dire» avant d’ajouter que «M. Lelièvre a exprimé son intérêt, je n'en sais pas plus que ce qui a été exprimé cette semaine sur la place publique.»

À savoir si le maire actuel de Gaspé, François Roussy, ou l'ancien candidat bloquiste à la dernière élection fédérale, Daniel Côté, feraient de bons candidats, Mme O'Connor demeure prudente. «M. Roussy a déjà déclaré publiquement qu'il terminerait son mandat à la Ville de Gaspé. Il faudrait demander à eux leurs intentions», a ajouté la présidente.  

Sondages

Appelée à commenter le dernier sondage Léger marketing qui place les libéraux et les péquistes nez à nez avec 29 % des intentions de vote, contre 28 % pour la Coalition avenir Québec, Mme O'Connor a mentionné qu’elle s’attendait à une lutte à trois. «Nous, on se prépare à former un gouvernement, on a un programme audacieux, on va parler de souveraineté. On espère que les gens vont voter pour le Parti québécois. »

Mme O'Connor estime que Mme Marois est actuellement la personne la plus apte à devenir premier ministre et qu'elle ferait même la meilleure première ministre.  «On est extrêmement enthousiaste. Je pense que les gens de Gaspé vont se rendre compte que le PQ a un beau programme. Mme Marois a rencontré beaucoup de gens dans la région, elle est très présente.»

Elle pense par ailleurs que Mme Marois sera à la tête d'un comité de relance pour la Gaspésie, comme l'avait déjà fait l'ancien premier ministre péquiste Bernard Landry au tournant des années 2000.

2 commentaires

jcpomerleau a écrit le 18 février 2012

Il pourrait faire avancer le projet de la Chambre des régions. Une décentralisation qui aurait pour effet de libérer le potentiel créateur des régions.

Hugues Lantin a écrit le 18 février 2012

Ce serait un excellent choix de candidat puisque monsieur Lelièvre connait bien l'ensemble du territoire du comté et ses problématiques. Il possède une solide formation en lien avec le développement économique régional et possède une vaste expérience en gestion de dossiers. C'est un régionaliste avec de bonnes valeurs humaines qui à mon avis devrait bien connaître tous les acteurs dynamiques du comté. Un bon choix sans équivoque pour le développement économique de la partie sud-est gaspésienne.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.