Politique

Damien Arsenault est prêt pour les élections

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Damien Arsenault a récolté 49,46% des votes contre 37,22% pour le péquiste, Sylvain Roy, lors de l’élection partielle dans Bonaventure en décembre dernier.

Damien Arsenault a récolté 49,46% des votes contre 37,22% pour le péquiste, Sylvain Roy, lors de l’élection partielle dans Bonaventure en décembre dernier. Photo : Thierry Haroun

Le député de Bonaventure, Damien Arsenault, se dit prêt à aller en
campagne électorale.

Confronté aux révélations récentes de CHNC selon lesquelles les
Québécois seront appelés aux urnes le 17 septembre prochain et que le
Premier ministre Jean Charest en fera l’annonce au mois d’août, le
député affirme n’en savoir rien. Pas même en avoir été avisé par Jean
Charest à ce jour. «Non. Mais c’est sûr qu’on entend beaucoup de choses,
notamment ce dont vous m’avez fait part. Mais ce qui est important, c’est de
travailler sur le terrain, dans nos comtés à répondre à différentes
attentes de nos entreprises et du milieu. Maintenant quant aux
élections, ça appartient au premier ministre de fixer la date et on
n’est pas encore rendu au terme de notre mandat», tient à rappeler le député.

Toutefois, si d’aventure M. Charest annonçait le déclenchement du
pugilat électoral, M. Arsenault confirme être prêt à affronter ses
adversaires et à défendre son bilan. «Il faut s’assurer d’être prêt et
que tout soit en place lorsque le premier ministre décidera de la date
de l’élection. Pour ce qui est de mon bilan, ça fait sept mois que j’ai
été élu. J’ai dû reconstruire une équipe et m’approprier les dossiers de
la région. Et je n’ai aucun problème à défendre mon bilan. Je crois
qu’on compte de belles réalisations».

Réplique aux critiques

Quant aux critiques formulées récemment par le candidat caquiste dans
Bonaventure, Jean-Marc Landry et la candidate de Québec solidaire,
Patricia Chartier, selon qui les libéraux n’ont pas rempli leurs engagements dans la circonscription, M. Arseneault affirme être « à
l’aise avec cette situation-là. Je suis prêt à aller en campagne
électorale et je crois que les autres candidats auront eux aussi à
répondre de certaines positions de leur parti. C’est de bonne guerre».

Notons que le quotidien La Presse annonçait ce matin la possibilité
d’élections le 4 septembre prochain et que les 10 et 17 septembre ont
également été envisagées par Québec. M. Arsenault a été élu lors d’une
élection partielle en décembre dernier suivant la démission surprise de
la ministre Nathalie Normandeau.

3 commentaires

Le_Gaspesien a écrit le 15 juillet 2012

Quatre belles années de plus a faire la seule chose qu'il sache faire, soit répéter la cassette du Parti Libéral du Québec. Les gens de Bonaventure méritent nettement mieux que Damien Arsenault. Mais sont-il seulement au courant?

Marilou Levasseur a écrit le 12 juillet 2012

Pour ma part, c'est à tous les Gaspésiens et citoyens du Québec que je demande d'être prêts à aller voter. Un vote important s'en vient....

Albert Picard a écrit le 12 juillet 2012

Je ne vois pas du tout comment vous pouvez être prêt, monsieur Arsenault. Vous pouvez afficher plein de confiance, c'est normal.. Mais je vous ai plutôt vu vous endormir sur votre chaise à l'Assemblée nationale. Pour le moment, pendant que vos lèvres bavardent les bateaux coulent. Vous ne vous en êtes pas rendu compte? C'est peut être ce qui explique que l''amnésie semble si naturelle chez vous. Soyez prêt monsieur Arsenault, cela vous évitera, lorsqu'on vous posera des questions que vous ne pourrez plus esquisser, d'avoir un visage tellement tuméfié qu'on vous croira en train de sucer une tranche de citron.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.