Damien Arsenault s'engage pour les ports

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Le candidat libéral dans Bonaventure, Damien Arsenault, juge que les retombées de la stratégie maritime de son gouvernement seront importantes pour la Baie-des-Chaleurs.

Le candidat libéral dans Bonaventure, Damien Arsenault, juge que les retombées de la stratégie maritime de son gouvernement seront importantes pour la Baie-des-Chaleurs. Photo : Antoine Rivard-Déziel

La stratégie maritime des libéraux permettra la mise à niveau des ports de mer de la Baie-des-Chaleurs, soutient le candidat libéral dans Bonaventure, Damien Arsenault.

L'aspirant député a fait connaître ses engagements en matière économique et de santé mardi matin à son local électoral de New Richmond. Une des mesures phares de son programme économique est le volet régional de la stratégie maritime de son parti. Le plan vise notamment à stimuler le transport fluvial en misant sur les installations portuaires. Le chef Philippe Couillard engagerait 1,5 milliard de dollars destinés aux infrastructures et souhaite convaincre le gouvernement fédéral d'investir la même somme. 

Cette stratégie permettrait la réparation des ports de Chandler, Newport, Paspébiac, New Richmond et Carleton-sur-Mer, selon M. Arsenault. « Avec cette stratégie-là, on a les outils nécessaires pour mettre à niveau les infrastructures, nous assurer qu'elles deviennent des outils de développement pour le comté de Bonaventure », a-t-il déclaré, ajoutant qu'il souhaite faire une mise à niveau du parc à bateau de Newport. « Il y a un besoin pour les bateaux de pêcheurs. Sa capacité est atteinte et un agrandissement est nécessaire ».

Alors que certaines municipalités ont fait l'acquisition de leur quai, M. Arsenault promet de respecter les visions de chaque localité. Le libéral précise que la stratégie prévoit que le gouvernement s'implique dans l'appropriation des infrastructures par le monde municipal, en soutenant les municipalités. « On aura à définir les besoins. Je ne veux pas imposer ça aux municipalités, mais travailler avec les collectivités », a-t-il dit, précisant qu'un gouvernement libéral respectera les visions locales, même si elles ne priorisent pas les volets commerciaux, comme à Carleton-sur-Mer. « Si c'est le choix de la Ville, ce sera respecté », a-t-il mentionné, ajoutant cependant que la municipalité pourrait être invitée à « réévaluer » sa planification, compte tenu de la stratégie maritime.

Le libéral n'a pas été en mesure de préciser quel montant sera disponible pour la mise à niveau des ports de mer du sud de la Gaspésie.


Hôpital de Maria

M. Arsenault s'est par ailleurs engagé à soutenir la réalisation du projet de modernisation de l'hôpital de Maria. La semaine dernière, les administrateurs ont envoyé une lettre à chacun des candidats dans Bonaventure, leur demandant de prendre position dans ce dossier, rappelant que rien n'a été fait depuis l'adoption du plan en 2011.

« Lorsque j'ai été député de décembre 2011 à septembre 2012, j'avais déjà pris un engagement dans ce dossier-là. C'est une nécessité », pense-t-il.

Le projet, évalué à quelque 30 M$, vise notamment la construction d'une nouvelle urgence et d'une unité d'hémato-opération, ainsi que l'amélioration des unités de chirurgie d'un jour, du bloc opératoire et de la pharmacie.

2 commentaires

Dany Blais a écrit le 19 mars 2014

Les libéraux ont eu des décennies pour faire rouler la Gaspésie. Qu'ont-ils fait plutôt??? Ils se sont contentés du vote Libéral automatique de la Gaspésie et ils n'ont rien fait, sauf détruire la région. ON S'EN SOUVIENT. Que dire de plus, même avec une vice-première Ministre pendant des années, la région a continué de se détériorer, ne nous prenez pas pour des idiots.

Gaston Langlais a écrit le 19 mars 2014

Bonjour, Nous sommes parvenus à nouveau à l'époque des bons souhaits. M. Philippe Couillard souhaite investir 1.5 milliard de $ dans une stratégie maritime. On souhaite remettre à niveau les ports de la Baie des Chaleurs. On souhaite l'intervention financière du Gouvernement du Canada qui a abandonné la Gaspésie depuis fort longtemps. On souhaite l'implantation d'entreprises capables de fabriquer des produits pour utiliser les différents ports "rénovés" et présentés sur la liste de M. Arsenault. Port-Daniel ne figure pourtant pas dans son énumération alors que c'est l'endroit le plus prometteur à date, un projet sur le point de devenir une réalité. Cela me rappelle les souhaits de jadis: Bonne Année, bonne santé, une grosse "gagne" et le Paradis à la fin de vos jours. Gaston Langlais - Gaspé.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.