Tourisme, Développement économique et exportation

Croisières : journée record à Gaspé

Par Geneviève Gélinas, journaliste, graffici.ca
Le train touristique L’Amiral embarque ses premiers croisiéristes à la gare intermodale de Gaspé.

Le train touristique L’Amiral embarque ses premiers croisiéristes à la gare intermodale de Gaspé. Photo : Geneviève Gélinas

GASPÉ – Deux géants des mers, d’une capacité totale de 5290 passagers et 2317 membres d’équipage, mouillent dans la baie de Gaspé mercredi. Un record pour Escale Gaspésie, qui teste aussi pour la première fois le train touristique auprès des croisiéristes.

Les navires sont le Norwegian Dawn et le Celebrity Summit. « C’est la deuxième fois qu’on a deux gros bateaux en même temps, mais c’est la plus grosse journée à vie en terme de volume [de passagers]  », indique Stéphane Ste-Croix, chef d’Escale Gaspésie, un organisme créé en 2009.

Plus de cent personnes sont à pied d’œuvre pour accueillir et transporter les croisiéristes. Trente-cinq autobus sont nolisés pour offrir des tours sur la pointe gaspésienne et un service de navettes vers le centre-ville de Gaspé.

Train touristique

Le train touristique embarque des croisiéristes pour la première fois, après deux circuits dédiés à la population et aux touristes en général dans la Baie-des-Chaleurs cet été.

Les compagnies de croisières ont loué deux des trois voitures du train L’Amiral pour le trajet de Gaspé vers Coin-du-Banc (les 10 km restants jusqu’à Percé se feront en autobus). Les voitures accueillent au total 90 passagers, sur une capacité de 156.

Un autre départ de L’Amiral dédié à la population, prévu dimanche, affiche complet avec 224 billets vendus. Le voyage sera aussi offert aux passagers du Celebrity Summit, de retour le 16 octobre.

« Mission accomplie »

« On se dit mission accomplie, ç’a été beaucoup de travail », commente le président de la Société de chemin de fer de la Gaspésie, François Roussy. Les élus de la pointe gaspésienne avaient d’abord visé 2009, puis l’automne 2012 pour mettre en marche le train touristique.

Il y a « beaucoup de demande » pour L’Amiral, indique Stéphane Ste-Croix, même si les délais ont « occasionné des problématiques de vente l’an dernier ». « On est le seul port d’escale qui offre un train directement associé au port. Et de longer le bord de mer pour se rendre au Rocher-Percé, c’est assez unique. »

2 commentaires

Denise Jalbert a écrit le 18 septembre 2013

Bravo à tous ceux qui ont contribué à cette initiative ! Du développement touristique...impact économique...moment historique...Chapeau !

Denise Jalbert a écrit le 18 septembre 2013

Bravo à tous ceux qui ont contribué à cette initiative ! Du développement touristique...impact économique...moment historique...Chapeau !

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.