Politique

Crise au PQ : Raynald Blais lance un appel au calme

Par ,
L’ex-député bloquiste de la circonscription Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Raynald Blais.

L’ex-député bloquiste de la circonscription Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Raynald Blais. Photo : Thierry Haroun

L’ex-député bloquiste de la circonscription Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Raynald Blais, souhaite que les contestations du leadership de Pauline Marois cessent.

M. Blais croit que les jeux de coulisse autant que les sorties publiques contre la chef du Parti québécois nuisent à tout le mouvement souverainiste. «Les seuls qui profitent de notre division actuellement, ce sont nos adversaires», clame-t-il.

Le sondage CROP-Le Soleil-La Presse publié mardi matin donne 3 % de plus que le précédent coup de sonde au PQ. Selon l’ex-député, cette légère remontée prouve «que les militants doivent plus que jamais se rassembler et s’unir», en vue des prochaines élections générales qui pourraient survenir à tout moment d’ici décembre 2013.

Pointe envers la CAQ

Le souverainiste en profite pour critiquer au passage la Coalition avenir Québec (CAQ) dirigée par François Legault. Selon M. Blais, la CAQ est loin des intérêts des régions et le prouve avec la nomination d’un exécutif national composé uniquement de gens provenant de Montréal et une seule de Québec. «Cela prouve quels sont leurs préoccupations et leurs intérêts!», raille-t-il.

Retour sur l’affaire Duceppe

L’ex-député ne cache pas sa hargne envers le quotidien La Presse, qui a publié samedi un texte selon lequel Gilles Duceppe avait illégalement utilisé des fonds alloués dans le cadre de ses fonctions à la Chambre des communes pour payer le directeur général du Bloc québécois, Gilbert Gardner.

Le Devoir soutient, dans un article publié mardi matin, que le geste n’avait rien d’illégal selon le règlement. «Ce n’est pas parce qu’un article est basé sur des sources anonymes qu’il fait foi de la vérité. […] J’ai déjà été journaliste et la première chose que je faisais c’était de vérifier et même de revérifier» déplore-t-il.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.