Un concours pour «briser» les mythes entourant la Gaspésie

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
La Commission jeunesse Gaspésie-les-Îles a lancé un concours de production vidéo pour «briser» les mythes au sujet de la région.

La Commission jeunesse Gaspésie-les-Îles a lancé un concours de production vidéo pour «briser» les mythes au sujet de la région. Photo : Image tirée de YouTube

Pas d’emploi, pas d’activité, les jeunes s’exilent, la région ferme l’hiver : de nombreux mythes au sujet de la Gaspésie persistent encore, selon la Commission jeunesse Gaspésie-les-Îles. Pour tenter de les briser, l’organisme a lancé un concours de production vidéo. 

Jusqu’au 17 mai, la population est invitée à produire une vidéo pour «détruire» un mythe qui touche la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine.

L’objectif de la démarche est de susciter une réflexion autour des «idées reçues» qui collent à l’image de la région, explique Maryève Charland-Lallier, coordonnatrice de la stratégie d’établissement durable de la Conférence régionale des élus Gaspésie-les-Îles.

«C’est moins pire qu’il y a une dizaine d’années, mais il y a encore des mythes entretenus autant chez des gens qui habitent dans la région que ceux de l’extérieur. Il y a encore du travail à faire», mentionne-t-elle.

En plus du concours, la commission jeunesse profite de la campagne pour publier des articles qui traitent des idées reçues sur son site «Briser les mythes». Il n’y a pas d’emploi en Gaspésie ? «La semaine dernière, la grille des emplois produite par Emploi-Québec recensait 517 postes affichés sur le Placement en ligne. […] Si on utilise les grands chiffres, ce sont 9000 postes à combler dans la région d’ici 2015», est-il écrit sur la plateforme Web.

La campagne, poursuit Mme Charland-Lallier, ne cherche pas à tomber dans la complaisance ou à «déformer la réalité». Par exemple, dans un article qui traite du climat, les responsables reconnaissent que le printemps a tendance à «s’étirer et la différence avec les régions plus au Sud-Ouest, à ce temps-là de l’année, est plus remarquée, surtout si on part faire un tour en ville et qu’on tombe sur un dimanche après-midi ensoleillé.»

«L’idée n’est pas de mettre des lunettes roses pour décrire la Gaspésie, mais dire les choses comme elles sont», souligne Mme Charland-Lallier.

Les internautes pourront voter pour leur vidéo préférée jusqu’au 24 mai, soit une semaine après la fin du concours. Les gagnants seront dévoilés le jour du vote.

1 commentaire

luceferlatte a écrit le 28 mars 2013

On dit souvent que chez-nous il a rien à faire..... qu'il à rien faut juste apprécier

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.