Publireportage

Cinq expériences scientifiques pour enfant

Par ,

Votre enfant a la fibre scientifique? Il adorera ces expériences faciles à réaliser à la maison.

À partir d’un certain âge, l’enfant se pose des questions sur le monde environnant. Rien de tel qu’une démonstration par A + B pour répondre à ses interrogations. De fait, l’apprentissage des enfants se fait souvent par la compréhension pratique.

 1. Pourquoi il pleut?

 On a besoin de:

  • Un pot en verre
  • Glaçons
  • Eau bouillante
  • Une assiette

On verse l’eau bouillante dans le pot en verre jusqu’au tiers (attention, ça brûle). On le recouvre de l’assiette, et après deux minutes,  on met des glaçons sur celle-ci. De la pluie se forme sur les parois en verre!

Explication: C’est le principe de condensation. Les glaçons refroidissent la vapeur de l’eau chaude, qui se condense et se transforme en eau liquide.

 

2. Comment les plantes absorbent l’eau?

On a besoin de:

  • Fleurs blanches
  • Encre ou colorant alimentaire
  • Pot en verre

On remplit notre pot d’eau aux trois-quarts. On verse une cartouche d’encre de couleur ou bien quelques gouttes de colorant alimentaire. Il ne reste plus qu’à y mettre les fleurs et à attendre que leurs pétales se colorent avec le temps.

Explication: Les fleurs boivent l’eau par leurs racines, tout simplement.

 

3. Comment vole une montgolfière?

On a besoin de:

  • Un sachet de thé
  • Un briquet 

On dégrafe le sachet de thé, on enlève le cordon et on vide le contenu. On déplie ensuite le sachet (on devrait se retrouver avec un tube) qu’on pose à la verticale sur une surface plane. Il ne reste plus qu’à allumer le haut du sachet et à le voir s’envoler… comme une montgolfière!

Explications: Le sachet de thé est formé de micro-trous. Lorsqu’il brûle, l’air chaud se retrouve coincé dans ces micro-trous. Comme il est plus léger que l’air ambiant, le sachet s’envole.

 

4. La densité, c’est quoi?

On a besoin de:

  • Un œuf
  • Un verre transparent
  • Du sel
  • Une cuillère

Cette expérience se fait en deux étapes. Tout d’abord, on verse de l’eau aux trois-quarts dans le verre et on y met l’œuf. Il coule, car il est plus lourd et plus dense que l’eau. On enlève l’œuf et on verse deux ou trois cuillères de sel dans l’eau. On mélange et on remet l’œuf. Cette fois-ci, l’œuf flotte.

Explications: L’eau douce est plus légère que l’œuf, donc il coule. Au contraire, l’eau salée est plus dense et plus lourde que l’œuf, donc il flotte. C’est pour ça que les insectes peuvent marcher sur l’eau sans couler.

 

5. Comment crée-t-on des couleurs?

On a besoin de:

  • Papier buvard
  • Ciseaux
  • Crayons-feutres (pas imperméables ni permanents)
  • Un bol avec de l’eau

On coupe le papier buvard en bandes de ½ par 6 po. On fait un gros point de couleur à l’extrémité de chaque bande et on fait tremper le bout dans l’eau. On attend que celle-ci monte aux trois-quarts. On devrait obtenir un mélange de couleurs surprenant.

Explication: C’est ce qu’on appelle la chromatographie, qui permet de séparer et d’identifier les différentes parties d’un mélange. Ici, l’eau entraîne les pigments en imprégnant le papier buvard. Certains pigments sont plus attirés par l’eau que par les fibres de papier et montent donc avec elle. D’autres, au contraire, sont plus attirés par les fibres et restent donc en bas. Il est ainsi possible de voir les différents pigments qui forment une couleur.

http://adserve.atedra.com/static/impression.php?cid=10408&z=4529&m=15163

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.