Cimenterie

Cimenterie : Québec confirme sa contribution

Par La rédaction, graffici.ca
« Il s’agit d’un des projets industriels les plus audacieux au Québec », a précisé Gaétan Lelièvre en saluant la concertation de tous les décideurs régionaux autour du projet.

« Il s’agit d’un des projets industriels les plus audacieux au Québec », a précisé Gaétan Lelièvre en saluant la concertation de tous les décideurs régionaux autour du projet. Photo : Thierry Haroun

NEW RICHMOND - Dans le cadre d’un accord de principe conclu avec Ciment McInnis, le gouvernement du Québec confirme sa contribution, par l'entremise d'Investissement Québec, de l’ordre de 350 millions de dollars.

 

Ce montant comprend un investissement en capital-actions de 100 millions de dollars et un prêt pouvant atteindre 250 millions de dollars.

La première ministre du Québec, Pauline Marois, accompagnée du ministre délégué aux Régions et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Gaétan Lelièvre, et du député de Bonaventure, Sylvain Roy, a confirmé l'accord de principe avec l'entreprise Ciment McInnis pour la construction d'une cimenterie à Port-Daniel-Gascons.

Le président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Michael Sabia, le président-directeur général d'Investissement Québec, Mario Albert, et le président du Groupe Beaudier, Laurent Beaudoin, étaient également présents lors de cette annonce livrée devant tout le gratin politique et économique de la région réunie à la salle multifonctionnelle de Port-Daniel-Gascons.

Ce projet, estimé à 1 milliard de dollars, entraînera la création de 2300 emplois durant la phase de construction, qui débutera au printemps 2014, et quelque 400 emplois seront liés à la mise en opération de la cimenterie, prévue au printemps 2016.

La nouvelle cimenterie aura une capacité annuelle de 2,2 millions de tonnes de ciment. Le projet annoncé vise également l'exploitation d'une carrière de pierres calcaires située à proximité. Ce gisement représente un approvisionnement d'une durée approximative de 100 ans. De plus, un terminal maritime sera aménagé dans la région afin d'exporter du ciment sur la côte est des États-Unis, le principal marché étranger convoité par l'entreprise.

« L'implantation d'une cimenterie à Port-Daniel-Gascons créera des emplois durables et diversifiera l'économie de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine », a déclaré Pauline Marois.

« Il s’agit d’un des projets industriels les plus audacieux au Québec », a précisé Gaétan Lelièvre en saluant la concertation de tous les décideurs régionaux autour du projet.

« Notre cimenterie utilisera des équipements ultraperformants à la fine pointe des plus récentes technologies environnementales, ce qui permettra d'assurer la conformité aux exigences internationales de plus en plus strictes, a mentionné le président-directeur général de Ciment McInnis, Christian Gagnon. Avec l'appui du gouvernement du Québec, notre entreprise sera à l'avant-garde sur les plans technologique et environnemental, et compétitive sur des marchés en pleine croissance. »

32 commentaires

Albert Picard a écrit le 16 février 2014

Paul, je n'ai jamais dit que ça coûtait 7$ pour faire garder un enfant dans les CPE. Vous êtes dissipé d'esprit. Concentrez-vous. Ce que j'ai dit c'est que pour chaque tranche de 7$ investis (pour arriver à votre 20$, c'est donc 3 tranches de 7$ à peu près), l'Etat en retirait 7,25$ en impôts et taxes. C'est ce qui fait que les garderies ne coûtent rien à l'Etat. Au contraire.

Paul a écrit le 10 février 2014

@ Albert Picard......... Vous venez de faire la preuve que vous dites vraiments des co?nne%ries......... Les garderies coûtent à l'état québécois environ 20 $, par enfant, par jour. Le mot le dit, garderies subventionnées par l'état........ Le 7 $ est la partie payée par le parent. Vous pensez vraiment qu'on peut garder des enfants pour 7 $ par jour, payer les éducatrices, les repas, le loyer, le chauffage ???? Pour un CPE de 50 places, le 7 $ par jour par enfant pour un an donne 91 000$.

Albert Picard a écrit le 7 février 2014

Dany, vous ne savez pas compter. Les garderies rapportent plus que ce qu'elles coûtent. Pour chaqu'un des 7$ investis, l'Etat retirent 7,25$ en taxes et impôts.

jean-francois samuel a écrit le 6 février 2014

@Gaston Langlais Vous faites ma journée avec vos élucubrations.

jean-francois samuel a écrit le 6 février 2014

@Gaston Langlais Vous faites ma journée avec vos élucubrations.

Gaston Langlais a écrit le 6 février 2014

Bonjour, @ M. Jean-François Samuel. Vous avez encore des croûtes à manger mon cher avant de réaliser jusqu'à quel point les gouvernements nous ont privé depuis 45 ans. Parlez-en avec des gens d'expérience. Ne vous prononcez surtout pas à la place de Mme. Marcotte. J'en déduis que vous approuvez tout le gaspillage qui se passe et qui s'est passé à Montréal et dans les environs depuis tout ce temps puisque vous semblez vous afficher comme un disciple de Mme. Marcotte qui elle ne dénonce pas ces exactions. Des Gaspésiens dessalés ça existe malheureusement. Gaston Langlais - Gaspé.

Jean-francois samuel a écrit le 6 février 2014

@gaston langlais Arrêtez de voir des conspirateurs anti Gaspésie partout. Johanne Marcotte est une libertarienne et non une anti région. La même subvention aurait eu lieu à Toronto et elle aurait été contre. Elle veut le désengagement de l'état partout ( ou presque) et elle n'est pas journaliste.

Gaston Langlais a écrit le 6 février 2014

Bonjour, J'ai répliqué à un article du Journal de Montréal signé par la journaliste Mme. Joanne Marcotte. Elle est souvent invitée par le populaire Richard Martineau d'où ma décision de lui transmettre une copie de mon échange avec Mme. Marcotte. Elle s'affiche contre le développement de la Gaspésie principalement contre les éoliennes et la cimenterie de Port-Daniel - Gascons. Pour ceux et celles qui désireraient en prendre connaissance, en voici donc le contenu: Bonjour, Une autre urbaine anti-région qui s’exprime. Vous devrez voter caquiste au prochain rendez-vous électoral car François Legault déteste lui aussi les régions. Comment il se fait que les scandaleux gaspillages à Montréal et dans les environs vous laissent si silencieuse! Parlez-nous donc de vos sentiments en regard de l’Ilot Voyageur, du métro de Laval, une erreur de 800 millions $ sur un projet de 180 millions $, puis de l’énorme tohu-bohu de l’aéroport de Mirabel. Je pourrai ainsi remonter jusqu’à la construction du stade olympique mais je ne saurai le faire sans devenir impoli. Vous avez, vous Montréalais et Montréalaises, plongé le Québec dans un trou d’où il ne pourra jamais s’en sortir. Je vous invite à prendre quelques dollars de vos économies et venir vous promener en Gaspésie afin d’en apprendre un peu plus sur notre région et ses habitants. Gaston Langlais – Gaspé.

Gilles Thibodeaub a écrit le 5 février 2014

@Gaston Langlais , Bonsoir Monsieur . Votre message fut lu et commenté positivement à l'émission franchement Martineau ( L.C.N.) 12hrs 30 P.M . Félicitations , votre message disait les choses comme elles se devaient l'être . Gilles Thibodeau Pabos

Gaston Langlais a écrit le 5 février 2014

Bonjour, @ M. Eddy Gionest.. Merci de votre appréciation. J'avais effectivement écrit à Richard Martineau ce matin mais pouvez-vous me dire où vous avez entendu ou lu mon message. Merci. Gaston Langlais - Gaspé.

eddy gionest a écrit le 5 février 2014

M.Gaston Langlais , je vous félicite pour votre e-mail que vous avez envoyez a M.Richard Martineau :) et j'ai bien aimer les commentaires de ceux ci . les gens chiale moins quand les projets d'envergure se font dans les grandes villes , mais aussitôt que c'est en gaspésie ,c'est UN SCANDALE !!!

Albert Picard a écrit le 3 février 2014

La cimenterie de Port-Daniel n'a pas besoin des normes gouvernementales pour être parmi les moins polluantes au monde. En regardant la vidéo promotionnelle de Ciment McInniss, on voit que cette cimenterie est la seule au monde à ne pas avoir de cheminée. Donc zéro émission. Imbattable!

Martin Zibeau a écrit le 3 février 2014

M. Brown, êtes-vous en train de dire que les gens qui ne pensent pas comme vous ne sont pas les bienvenus en Gaspésie ?

Dany Brown a écrit le 3 février 2014

Depuis nombre d'années, on fait la promotion du Développement durable. Si ce concept a été développé, c'est, entre autre, parce que la pauvreté a ruiné la société et l'environnement de nombreux pays. Pauvre, tu as 100% de chance d'être exploité à l'extrême. Terminé la protection de ton environnement, tes soins de santé, des congés parentaux, ta garderie à 7.00$ ton aide social. Ici, l'économie est en panne, c'est un des pôles du développement durable, On a pas le choix de prendre des risques acceptables. Ceux qui veulent respirer de l'air pur, il y a encore Kujuak, l'air est frais et pur.

Gaston Langlais a écrit le 3 février 2014

Bonsoir, @ Mme. Marianne St-Onge. Vous en avez sorti une bonne: Se préoccuper des impacts mondiaux avant de réaliser un projet de développement dans une Gaspésie oubliée depuis toujours! Une foule de pays nous empoisonnent. Puisque vous êtes mondialisée, avez-vous songé au moins à en dénoncer quelques uns? Que ce soit dans le domaine du ciment ou de celui du pétrole, nos normes de protection de l'environnement sont des plus élevés au monde. Maintenant, c'est parfait pour vous si vous pouvez vivre de l'air du temps, ça coûte moins cher comme le disait si bien ma pauvre Grand-mère. Gaston Langlais - Gaspé.

Marianne St-Onge a écrit le 3 février 2014

Contrairement à ceux qui apprécient les sophismes, à moins qu’il ne soit question de paralogisme (erreur involontaire de logique), tels que « Regarder les conséquences locales d'un projet et omettre les conséquences mondiales pour une problématique mondiale est absurde. » ou des réflexions hermétiques du genre « On ne peut pas être en bonne santé sans argent et pour être heureux il faut être en bonne santé. Donc pour être heureux il faut avoir de l'argent. » Souvenez-vous de ce que nos grand mères disaient, aussi sages ou haïssables soit-elles, elles avaient selon moi raison « Balaie devant ta porte avant de regarder chez le voisin. » Ou en bon français, occupe-toi de ce qui te regarde avant d’essayer de t’immiscer dans la vie des autres. Bon, alors , la raison pour laquelle je commente cet article est tout simplement pour augmenter le nombre de réticents volontaires à se faire persécuter par M. Langlais en me montrant sceptique face à la pertinence et la valeur de ce projet médiatisé comme une manne pour les gaspésiens. J'ai 26 ans, je suis enceinte de mon premier enfant et après mes études universitaires, j'ai choisi de revenir vivre en Gaspésie, pour la qualité de vie, pour l’air frais et l’eau pure et présentement, je travaille avec joie dans le domaine de l’accueil et de l’hébergement des touristes qui nous aiment même si on est pas riches comme Crésus. Personnellement je penche du côté de Marie-Eve Tessier, Bilbo Cyr ainsi que Jim Yong Kim, Président de la Banque Mondiale, qui a déclaré tout dernièrement que nous avons besoin de leaders qui réfléchissent à long terme et qui ne se livrent pas uniquement à des calculs électoralistes. « Les leaders […] des secteurs privé et gouvernemental ont le pouvoir d’agir de manière substantielle. Il est maintenant temps d’agir pour les générations futures avant qu’il ne soit trop tard » (http://forumblog.org/2014/01/climate-call-action-make-2014-turning-point/) Je suis une grande rationnelle passionnée et le site suivant peut aider les intéressés a mieux saisir le Droit de l’environnement, un domaine selon moi, « en pleine croissance » en Amérique du Nord (tout comme le ciment, selon M. Gagnon ). Ainsi, je vous invite a le visiter plus souvent qu’autrement, avant de tendre dans des logiques boiteuses du genre « plus c’est cher, plus ca vaut le coup ». C’est un rendez-vous… http://www.cqde.org/

Albert Picard a écrit le 2 février 2014

La Caisse de dépôts et placements du Québec ne passera guère plus de quelques millièmes de secondes à apprécier cette dernière remarque. Elle vient de se porter acquéreur de 25% du capital/actions du parc éolien London Array 1 (Royaume Uni).

Dany Blais a écrit le 1 février 2014

@André "Regarder les conséquences locales d'un projet et omettre les conséquences mondiales pour une problématique mondiale est absurde." Ceci est l'une des meilleures réponses à donner aux enverdeurs du Québec, je vais me l'approprier je crois!

Jean Morin a écrit le 1 février 2014

Gaston Langlais le défenseur des Gaspésiens cela prend des gens comme toi pour faire avancer le Quebec / cé en créant de emplois qu'ont réduit le chômage pas en sambrant comme la fait Harper, je voie la Gaspésie comme une banquise si rien n'ai fait ici 10 ans il resteras plus rien de la Gaspésie . Bravo ! Mme Marois peut être la Gaspésie va sauvé le Quebec dans un proche avenir avec nos ressources !

Dany Brown a écrit le 1 février 2014

Normal que le "CARTEL" du béton s'oppose à la compétition. La cimenterie de Port Daniel ne sera pas en opération avant au moins deux ans, Ça leur donne le temps de se moderniser, d'être plus performant, et de développer de nouveaux marchés. Rien de mieux que la compétition pour stimuler la créativité. En plus, il faut reconstruire tous les ponts et viaducs du Québec construits avec leur béton merdique.

Martin Zibeau a écrit le 1 février 2014

Quand les autres cimenteries du Québec s'opposent au projet de Port-Daniel, ça me fait me poser encore plus de questions : http://argent.canoe.ca/videos/video-lassociation-canadienne-du-ciment-contre-le-projet-mcinnis

André Lemire a écrit le 31 janvier 2014

@Jean-Marc Landry, êtes-vous déçu de l'opposition de la CAQ à ce projet? Allez-vous dénoncer votre (ancien?) parti politique ? @Patricia Chartier Les GES sont un problème mondial. Le projet de Ciment McInnis est conçu pour remplacer à terme de vieilles cimenteries à la technologie désuète aux USA. Que la cimenterie augmente le bilan de GES au Québec n'a aucun impact négaitf sur l'environnement, si, au NET, celui-ci permet de diminuer les GES mondiaux, au contraire. Regarder les conséquences locales d'un projet et omettre les conséquences mondiales pour une problématique mondiale est absurde. Surtout en prenant en compte la bourse du carbone qui régulera les émissions de GES du Québec..

Dany Brown a écrit le 31 janvier 2014

Allo ceux qui veulent partir des PME! Ce n'est pas parce qu'il y a un projet de cimenterie en marche que vous pouvez pas partir votre PME. Il reste plein de programme de subventions et de conseillers pour démarrer, des CLD, la CRE les Pactes ruraux etc etc etc...juste à faire comme les promoteurs de la cimenterie et pousser votre esprit entrepreneurial, et si vous avez besoin de réponses comment fonctionne une cimenterie et ses effets, faites un voyage vert, partez en bicyclette et allez visiter celle de Portneuf, en milieu agricole et en opération depuis plus de 50 ans et aussi celle de St-Constant en pleine Ville, vous allez avoir vos réponses. Content pour les futurs travailleurs Gaspésiens qui vont améliorer leur qualité de vie en étant pas toujours sur la corde raide financière

Joseph Leblanc a écrit le 31 janvier 2014

Bon astheur ils manquent juste a prouver que nous avons assez de gaz naturel dans le sous-sol Gaspésien pour fournir l'usine LETS GO PAULINE DRILL BABY DRILL Et en même temps ça va faire du bien de l'argent frais dans la région.

Jean-Marc Landry a écrit le 31 janvier 2014

Je réaffirme toute l'estime que j'ai pour ceux et celles qui ont travaillé au cours des 20 dernières années à contribuer à la mise en place de ce projet. Il a nettement fallu de la détermination de la part des promoteurs. Je réaffirme également que somme toute LA POPULATION DE PORT-DANIEL est très heureuse de cette bonne nouvelle pour eux ! Rien n'est parfait, toutefois nous aurons tout de même ici en Gaspésie la cimenterie la plus performante et la plus propre de la planète.

Jean-Marc Landry a écrit le 31 janvier 2014

Je réaffirme toute l'estime que j'ai pour ceux et celles qui ont travaillé au cours des 20 dernières années à contribuer à la mise en place de ce projet. Il a nettement fallu de la détermination de la part des promoteurs. Je réaffirme également que somme toute LA POPULATION DE PORT-DANIEL est très heureuse de cette bonne nouvelle pour eux ! Rien n'est parfait, toutefois nous aurons tout de même ici en Gaspésie la cimenterie la plus performante et la plus propre de la planète.

Dany Blais a écrit le 31 janvier 2014

Au début j'étais ni pour, ni contre le projet de cimenterie mais mon discours a changé au cours des derniers mois. Le lobby gauchiste enverdeur a échoué cette fois-ci. À Marie-Eve, l'économie va se diversifier, un projet d'une telle envergure n'aura pas d'autres choix que de faire rouler l'économie locale. C'est aux Gaspésiens de saisir les opportunités d'affaires qui vont se présenter. Avec le Libre-Échange Européen et la cimenterie, la Gaspésie a bien des atouts pour faire avancer son économie et diminuer, voire éliminer le chômage!!

Gaston Langlais a écrit le 31 janvier 2014

Bonjour à nouveau, Ils sont maintenant au compte de trois ci-dessous. Gaston Langlais - Gaspé.

Gaston Langlais a écrit le 31 janvier 2014

Bonjour, Je voudrais simplement dire aux deux malheureux ci-dessous qu'ils devraient commencer par regarder ce qui se passe dans les grands centres. Pourquoi être si maladif lorsque des efforts sérieux de développement se font pour aider la Gaspésie dans le besoin? En terminant où étiez-vous lorsque les bandits ont pillé la Gaspesia et ont anéanti par le fait même sa réalisation? Dans le groupe des peureux sans doute. Gaston Langlais - Gaspé.

Patricia Chartier a écrit le 31 janvier 2014

Les questions sans réponse entourant ce dossier sont très inquiétantes. Il soulève des enjeux majeurs qi'il faut examiner sérieusement. La Gaspésie subit déjà les effets du réchauffement climatique (innondation, submersion marine, tempête, relocalisation) et ce dernier entraîne et surtout entraînera des coût faramineux pour les villes et la province. Un projet qui contribuent à l'augmenter apparaît irresponsable. Le PQ se vante d'ailleurs de vouloir réduire les GES !! Ensuite, qu'adviendra-t-il de la santé ds populations environnantes dans 20-30 ans ? A-t-on déjà oublié les conséquences qu'ont vécu les travailleurs de Murdochville ? Par ailleurs, si l'usine est tellement à l'avant-garde, pourquoi brûler des résidus de pétrole ? La biomasse, la biométhanisation n'y avait-il pas d'autres technologies qui auraient permis déviter tant de dégâts environnementaux ? Tant de questions sans réponse.

Marie-Eve Tessier-Collin a écrit le 31 janvier 2014

Créer des emplois, peut-être, mais DIVERSIFIER l'économie en Gaspésie ?? Diversifier, c'est pas ouvrir une grosse usine unique qui en fermant peut fermer une ville. Diversifier, c'est encourager les PME et les travailleurs autonomes à créer plusieurs entreprises dans une même région.

Bilbo Cyr a écrit le 31 janvier 2014

Tiens, on parle de la cimenterie à la Commission Charbonneau. Drôle de timing...: Il y a toujours « un petit avantage pour Tony » dans les démarches de Michel Arsenault. La juge France Charbonneau a résumé le malaise entourant la conduite de l’ex-président de la FTQ et du conseil du Fonds de solidarité. M. Arsenault a intercédé en faveur de l’entrepreneur, son ami, dans au moins trois dossiers distincts. De nouvelles écoutes électroniques présentées jeudi à la commission Charbonneau démontrent qu’il a tenté d’aider Tony Accurso à se porter acquéreur d’une cimenterie de Chandler, en janvier 2009. http://www.ledevoir.com/politique/quebec/398739/michel-arsenault-pour-les-interets-du-quebec-et-ceux-d-accurso

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.