Affaires municipales et développement régional

Cimenterie : la MRC Bonaventure réclame des réunions publiques

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
C’est sur ce territoire que le promoteur du projet, Gisement McInnis, souhaite faire construire la cimenterie.

C’est sur ce territoire que le promoteur du projet, Gisement McInnis, souhaite faire construire la cimenterie. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Le conseil des maires de la MRC de Bonaventure a adopté la semaine dernière une résolution demandant au promoteur de la cimenterie de Port-Daniel d’organiser des réunions publiques pour expliquer le projet à la population.

La MRC de Bonaventure avait déjà adopté une résolution d’appui inconditionnel au projet de cimenterie lors d’une réunion spéciale tumultueuse tenue au mois de mai dernier.

Cette décision avait suscité la grogne de plusieurs citoyens présents qui réclamaient l’adoption d’une résolution demandant que le projet soit soumis à une évaluation du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement. Le ton avait monté à un point tel que le préfet Jean-Guy Poirier avait demandé aux agents de la Sûreté du Québec d’intervenir.

À la suite de cette assemblée houleuse, une plainte du public au sujet d’un vice de procédure a forcé la MRC à abroger la résolution. «Étant donné que c’était une séance spéciale, nous devions demander un avis de renonciation de convocation pour pouvoir discuter et adopter une résolution au sujet d’un point qui n’était pas à l’ordre du jour. Et nous avons oublié cet élément», explique M. Poirier.

Nouvelle résolution

Lors de sa dernière réunion, le conseil des maires a donc abrogé la résolution d’appui pour aussitôt en adopter une autre avec deux ajouts. «Nous appuyons toujours le projet, mais nous réclamons maintenant des séances d’information publique et la mise sur pied d’un comité de suivi», précise le préfet.

La MRC joint donc sa voix à celle de la Conférence régionale des élus Gaspésie-les-Îles et celle de la MRC d’Avignon, qui demandent aussi au promoteur d’organiser des séances d’information publique.

Gisement McInnis

Rappelons qu’après avoir écarté la possibilité d’organiser des rencontres citoyennes, le promoteur, Gisement McInnis, a fait volte-face en ouvrant la porte à cette éventualité. Ses représentants indiquent cependant que ces dernières devront avoir lieu seulement une fois que les équipementiers seront choisis.

À lire aussi 

Le dossier «Cimenterie de Port-Daniel : espoir et inquiétude» aux pages 17-18-19 de l’édition du mois d’octobre de votre journal GRAFFICI

Volte-face de Gisement McInnis bien accueillie par Éco-Vigilance

Cimenterie : le promoteur ouvre la porte à une rencontre publique

Cimenterie de Port-Daniel : entrevue avec le promoteur

Cimenterie : un projet fortement attendu à Port-Daniel

2 commentaires

Jeannot a écrit le 24 septembre 2012

Des emplois qui ne viendront pas détruire les zones de reproduction du homard? Voir à ce sujet les inquiétudes des pêcheurs dans le dossier de ce mois-ci. Le fait de poser des questions, de s'informer, ne signifie pas que l'on soit nécessairement contre les projets proposés. Cela démontre plutôt que l'on souhaite qu'ils se réalisent dans le respect des activités déjà existantes, des communautés et de l'environnement.

Marie Line a écrit le 24 septembre 2012

C'est donc bien compliqué d'avoir des promoteurs qui veulement partir en affaire en Gaspésie, Quels sortes d'emplois ils désirent dans le fond.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.