CHSLD de Maria : Bolduc confirme la fin des travaux

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Le ministre de la Santé, Yves Bolduc (au centre), accompagné du PDG de l’agence régionale de santé et des services sociaux, Gilles Pelletier (à gauche), et du directeur général du CSSS Baie-des-Chaleurs, Jean-Philippe Legault (à droite).

Le ministre de la Santé, Yves Bolduc (au centre), accompagné du PDG de l’agence régionale de santé et des services sociaux, Gilles Pelletier (à gauche), et du directeur général du CSSS Baie-des-Chaleurs, Jean-Philippe Legault (à droite). Photo : Antoine Rivard-Déziel

Le ministre de la Santé et responsable de la région, Yves Bolduc, était de passage à Maria hier après-midi pour inaugurer les nouveaux locaux du Centre d’hébergement de Maria, un projet qui a nécessité un investissement de près de cinq millions $.

Les travaux menés au cours des deux dernières années visaient à rendre l’établissement plus convivial pour les usagers en perte d’autonomie. Le nombre de chambres simples a ainsi été augmenté à 64 et les 15 chambres doubles ont été agrandies. Pour rendre conforme l’accessibilité au Centre d’hébergement, un deuxième ascenseur a été construit et l’accueil agrandi.

Le ministre Bolduc estime que les rénovations du CHSLD amélioreront de façon significative le milieu de vie des usagers, ce qui constitue une priorité pour son gouvernement. «Pour les personnes âgées, c’est majeur. C’est sûr qu’on veut les avoir le plus longtemps possible à domicile. Mais à un moment donné, leurs conditions font en sorte qu’ils sont obligés de vivre en institution. Et cette institution doit représenter un milieu qui est le plus près possible du milieu de vie habituel», a-t-il commenté.

Pas plus de places, mais plus de qualité

Le directeur général du CSSS Baie-des-Chaleurs, Jean-Philippe Legault, a précisé que l’objectif des travaux n’était pas d’accueillir plus de résidants, mais plutôt d’améliorer l’environnement dans lequel ils sont hébergés. «On n’augmente pas notre capacité d’hébergement, mais on redéploie nos services. Les travaux nous ont permis de fermer des lits de résidence à l’hôpital pour les transférer dans un endroit plus intéressant pour nos usagers», a-t-il souligné.

Le ministre responsable de la région a mentionné que la Gaspésie respecte la norme de places en CHSLD au Québec, soit 2,8 lits pour 100 personnes de 65 ans et plus. Selon lui, la région Gaspésie-les-Îles est par ailleurs l’une des plus avancées au Québec sur le plan de l’organisation des services de santé de courte et de longue durée.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.