Développement économique et exportation

Chandler aura son café culturel

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
La Mutinerie, un nouveau café culturel situé au deuxième étage du bâtiment de la Marina de Chandler, ouvrira ses portes le samedi 4 février.

La Mutinerie, un nouveau café culturel situé au deuxième étage du bâtiment de la Marina de Chandler, ouvrira ses portes le samedi 4 février. Photo : Courtoisie - La Mutinerie

Un nouveau café culturel, La Mutinerie, qui sera situé au deuxième étage du bâtiment de la Marina de Chandler, ouvrira officiellement ses portes le samedi 4 février.

Pour la trentaine de bénévoles qui travaillent depuis plus de trois ans à concrétiser ce projet, il s’agit d’une preuve que Chandler peut se départir de son image de ville sans dynamisme depuis la fermeture de la Gaspésia. Leur but : offrir aux citoyens de Chandler et de la MRC du Rocher-Percé un lieu de rencontres et de diffusion culturelle.

«Chandler a été longtemps une ville mono-industrielle et on ne se cachera pas que la population locale a, pendant plusieurs années, oublié de développer d’autres créneaux. Avec ce café multigénérationnel, on veut démontrer qu’il est possible de le faire», déclare Pierre-Luc Arsenault, le coordonnateur du projet.

L’endroit se veut beaucoup plus qu’un simple café, précise M. Arsenault. «Il y aura des spectacles, des ateliers de cuisine, des soirées de danses, des projections de films, illustre-il. C’est quelque chose qui n’existe pas dans le coin.» Il espère aussi que le café devienne un lieu d’arrêt pour les artistes en tournée en Gaspésie. «On a peut-être maintenant des chances qu’ils s’arrêtent à Chandler.»

Une vision communautaire

Afin de mieux orienter le projet, M. Arsenault et son équipe ont commandé, il y quelques années, une étude de marché. Le constat : les jeunes, les moins jeunes et les nouveaux arrivants de la MRC du Rocher-Percé s’ennuient et ont une soif d’entreprendre des projets. C’est pour cette raison que les gestionnaires de La Mutinerie offriront la possibilité aux citoyens de proposer et d’organiser des événements. «On veut que toute la communauté s’y implique, qu’elle s’approprie le lieu», explique le coordonnateur.

La Mutinerie est chapeauté par l’organisme sans but lucratif Centre Patro-Jeunesse. Tous les profits reliés aux activités du café culturel seront d’ailleurs remis à cet organisme.

Deux employés à temps complet et un à temps partiel seront engagés. M. Arsenault ne s'est pas avancé au sujet des investissements nécessaires à la réalisation du projet, disant ne pas avoir les chiffres exacts. Les principaux partenaires sont notamment le CLD du Rocher-Percé, la Ville de Chandler, Emploi Québec et la Caisse populaire du Centre-sud gaspésien.

La soirée d’ouverture du nouveau café culturel débutera à 19 h le 4 février. Pour l’occasion, la formation Saturnin Acoustique offrira un spectacle.

*Cet article a été mis à jour le vendredi 27 janvier à 22h00.

12 commentaires

carole cloutier a écrit le 18 mars 2012

bon repas belle ambiance...en faite j'ai aimé le tout.....bravo aux personnes qui ont travaillé tres fort vous avez du mérite parce ce que vousetes des gens qui veulent réussir encore une fois BRAVOOOOOOO!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!(*_*)

carole cloutier a écrit le 10 mars 2012

c'est mon petit havre de paix......j'adore...

Diane Gervais a écrit le 4 février 2012

Félicitation! Bonne ouverture.. en vous souhaitant un grand succes . Vous etes l'avenir .. Encore BRAVO!

Gaëtan Essiambre a écrit le 1 février 2012

Bravo gens de Chandler! Vrai, les Gaspésiens en sont rendus à prendre leur péninsule en mains. Julie Décarie a raison, il ne faut plus attendre les grandes entreprises. Vive la nouvelle génération. Vive Chandler. Vive la Gaspésie. Longue vie à la Mutinerie!

Rolando a écrit le 27 janvier 2012

J'en suis à lire un rapport de 2008 commandé par la ville de Chandler et qui cherchait à proposer un plan de développement récréotouristique pour la municipalité. Je suis nouveau dans la région et je remarque en lisant ce document que plusieurs bonnes idées sont sur papier mais malheureusement, on dirait que, justement, ça ne reste que des mots sur du papier. Le développement de la Mutinerie est le reflet d'une génération qui refuse de se croiser les bras et attendre 10 ans avant d'avoir UN seul employeur qui fera vivre la région. Je crois que le développement non seulement de Chandler mais de la MRC passe par l'appui à tous ces "petits" projets qui promeuvent l'implication des jeunes générations, augmentant l'offre de services de qualités et cherchant à donner une opportunité aux gens qui continuent à croire en leur région. On ne peut pas pleurer sur notre sort pendant des années sans rien faire pour changer ce propre sort. Le deuil de la Gaspésia doit être fait, le bâtiment doit être démoli pour libérer Chandler de ce "fardeau". Imaginez la vue sur la mer depuis la Commerciale quand l'usine ne sera plus là! Je salue Pierre-Luc et toute l'équipe de la Mutinerie, ce n'est pas facile de nager contre le courant mais les fruits de leurs efforts se feront sentir tôt ou tard. J'espère que les élus de Chandler et de la MRC sauront reconnaître leur travail!

Annette Bujold a écrit le 27 janvier 2012

Que ca fait chaud au coeur de lire cette nouvelle. Bravo pour cette merveilleuse idée de faire un pub.J'imagine la somme d'heures de travail de votre part .Je m'engage d'en parler aux retraités de mon entourage ,de vous faire connaitre.J'ai bien hâte d'aller y prendre un bon petit repas santé avec mes amis..et tout le reste .. Bravo...

Rolando a écrit le 27 janvier 2012

J'en suis à lire un rapport de 2008 commandé par la ville de Chandler et qui cherchait à proposer un plan de développement récréotouristique pour la municipalité. Je suis nouveau dans la région et je remarque en lisant ce document que plusieurs bonnes idées sont sur papier mais malheureusement, on dirait que, justement, ça ne reste que des mots sur du papier. Le développement de la Mutinerie est le reflet d'une génération qui refuse de se croiser les bras et attendre 10 ans avant d'avoir UN seul employeur qui fera vivre la région. Je crois que le développement non seulement de Chandler mais de la MRC passe par l'appui à tous ces "petits" projets qui promeuvent l'implication des jeunes générations, augmentant l'offre de services de qualités et cherchant à donner une opportunité aux gens qui continuent à croire en leur région. On ne peut pas pleurer sur notre sort pendant des années sans rien faire pour changer ce propre sort. Le deuil de la Gaspésia doit être fait, le bâtiment doit être démoli pour libérer Chandler de ce "fardeau". Imaginez la vue sur la mer depuis la Commerciale quand l'usine ne sera plus là! Je salue Pierre-Luc et toute l'équipe de la Mutinerie, ce n'est pas facile de nager contre le courant mais les fruits de leurs efforts se feront sentir tôt ou tard. J'espère que les élus de Chandler et de la MRC sauront reconnaître leur travail!

Pierre-Luc Arsenault a écrit le 27 janvier 2012

J'aimerais rajouter la Fondation Tanguay, les Soeurs de la Providence, BMR Matériaux 3C, Céramique de Choix, Imprimerie des Anses, TELUS et plusieurs autres comme partenaires majeurs. De plus je tiens à préciser que la communauté peu compter sur des projets culturels déjà en place comme la salle de spectacle de Chandler, la Vieille Usine et plusieurs autres organismes de la MRC. Nos projections concernent les documentaires ainsi que le court-métrage. Nous avons la chance d'avoir 2 belles salles de cinéma pour les films à l'affiche au CINÉMA PARADISO. Certains pub existent déjà également comme le Caméléon et la Virée à Chandler. De plus de nombreux bons restaurants comme le Sieur de Pabos par exemple... Bref, notre MRC compte déjà bien des atouts dans son jeux afin de développer encore davantage les créneaux culturel et récréo-touristique. La Mutinerie se veut en être la continuité...

stephanie lucas a écrit le 27 janvier 2012

bonnnn au moin quelle que chose pour ma ville de chandler ont n'a du quitter chandler car le manque d'emploi . et redéscendre pour des vacances ont na super hate ont vas aller voir sa a cette été:)

Julie Décarie a écrit le 27 janvier 2012

Wow, enfin une bonne nouvelle pour Chandler ses es environs. Ça ne sert à rien d'attendre les grandes entreprises, ces grands "sauveurs", il vaut mieux prendre les choses en main. Bravo aux gens de Chandler.

Greg Georges a écrit le 27 janvier 2012

Je connais des gens qui ont déjà vu une avant-première, de toute beauté! J'ai bein hâte de voir ça en personne samedi prochain.

Hugues Lantin a écrit le 27 janvier 2012

Wow ! Quelle belle ambiance surtout situé à proximité de la marina et de la plage ! J'ai hâte d'y aller !

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.