Art, culture et loisirs

Chandler : 400 figurants recherchés sur le quai

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
La photographe gaspésienne Maryse Goudreau poursuit sa série d'actions artistiques pour souligner l'importance des quais.

La photographe gaspésienne Maryse Goudreau poursuit sa série d'actions artistiques pour souligner l'importance des quais. Photo : Anick Loisel

La photographe gaspésienne Maryse Goudreau invite la population à se rendre sur le quai de Chandler le 20 août pour une prise de photo qui aura pour but de souligner l’importance des quais en Gaspésie.

Fort du succès d’une activité similaire qui avait réuni près de 300 personnes sur le quai de New Richmond l’été dernier, l’artiste de la Baie-des-Chaleurs souhaite répéter cette année l’expérience avec la population de la MRC du Rocher-Percé.

Mme Goudreau est à la recherche de 400 figurants pour effectuer une prise de vue d’une foule avec un appareil datant des années 1870. «Je vais faire, sur une plaque de verre avec une technique des années 1800 qui a pratiquement disparu, une image vraiment comme à l’époque. Ce choix s’inscrit dans ma démarche, soit  celle d’utiliser la mémoire, le passé, pour sensibiliser les gens à l’importance des quais», explique-t-elle.

La photographe développera par la suite la photo sur place à l’aide d’une chambre négative installée sur le quai. Les participants pourront apprendre comment se fabrique une photographie et recevront gratuitement une copie de la photo par la poste.

Devoir de mémoire

Cette initiative s’inscrit dans une série d’actions et d’installations artistiques de Mme Goudreau qui vise à sensibiliser le public à l’abandon graduel des quais sur la péninsule gaspésienne et même ailleurs dans l’Est du Canada.

L’artiste rappelle que les quais demeurent pour les communautés des lieux vivants et de rassemblements. «Je souhaite que nous réalisions le lien qu’on perd avec notre histoire, notre identité commune en laissant les quais à l’abandon», dit-elle.

Pourquoi avoir choisi le quai de Chandler ? «C’est un quai qui nécessite une réfection et qui accueillera beaucoup de croisiéristes au cours des prochaines années. Dans ce contexte, c’est important de se mobiliser pour assurer sa pérennité. La photo sera une façon d’exprimer cette mobilisation», souligne la photographe.

La prise de vue aura lieu à 18H, peu importe la température.

L’artiste organise une activité similaire au Nouveau-Brunswick le 13 août sur le quai de Campbellton, au Nouveau-Brunswick.

À lire aussi

L’art au service de la mémoire des quais de la Gaspésie

1 commentaire

Thérèse Gagné a écrit le 19 août 2012

Lequel des deux quais la photo sera prise le neuf ou celui de la Marina. Merci

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.