Politique

La Chambre de commerce de la Haute-Gaspésie accepte les excuses du député de Matane

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Le député Pascal Bérubé promet de consulter la population de la Haute-Gaspésie.

Le député Pascal Bérubé promet de consulter la population de la Haute-Gaspésie. Photo : Johanne Fournier

Après avoir fait connaître sa profonde déception à l’égard du député de Matane, Pascal Bérubé, pour ne pas avoir consulté la Haute-Gaspésie dans le cadre de sa tournée, la Chambre de commerce de la Haute-Gaspésie (CCHG) calme sa colère.

« La CCHG apprécie que M. Bérubé ait présenté des excuses sincères aux personnes qu’il a choquées, soutient le président, Hugo Caissy. L’humilité et l’écoute devraient d’ailleurs, selon nous, faire partie intégrante de la façon de faire de la politique dans le futur. »

Le sentiment d’être des citoyens de second ordre

Pascal Bérubé s’était engagé, le 1er août dernier, à consulter les vingt municipalités de sa circonscription. Son rapport, qui fait uniquement état des municipalités de la partie ouest de son territoire, a été déposé à l’Assemblée nationale plus tôt cette semaine.

En outre, le député s’est engagé à consulter ses concitoyens de la Haute-Gaspésie dans une deuxième phase qui, elle, devrait porter sur la relance économique de la région.

« M. Bérubé, la population de la Haute-Gaspésie est parfaitement capable de s’exprimer sur les deux thèmes abordés et elle s’intéresse au processus démocratique de l’Assemblée nationale comme ailleurs, tout autant que les citoyens de la MRC de Matane. », a fait savoir le directeur général de l’organisme, Danny Pelletier, qui représente quelque 230 entreprises. La Chambre de commerce considère que ses membres se sont sentis traités comme des citoyens de second ordre.

Réplique du député

Le député se dit très malheureux s’il a pu choquer des citoyens de la Haute-Gaspésie. « Je m’en excuse sincèrement, a-t-il laissé tomber, tout en rappelant qu’il est profondément attaché à la Haute-Gaspésie et qu’il accordera la même importance à cette portion de sa circonscription qu’à celle de Matane.

Déjà, il fait connaître les dates de ses consultations: le 10 octobre à Saint-Maxime-du-Mont-Louis, le 13 octobre à Marsoui, le 14 octobre à Sainte-Anne-des-Monts et le 24 octobre à Cap-Chat.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.