Le centre Émilie-Gamelin sera fermé jusqu'en septembre

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Le centre Émilie-Gamelin est ouvert depuis 23 ans.

Le centre Émilie-Gamelin est ouvert depuis 23 ans. Photo : Thierry Haroun

Fermé depuis le 11 mai dernier, le centre Émilie-Gamelin de Chandler prévoit rouvrir ses portes le 17 septembre prochain.

Les démarches faites par le centre Émilie-Gamelin auprès de l'Agence régionale de la Santé et du ministère de la Santé visant à rehausser son financement n’ont pas fonctionné.

C’est pour cette raison que les administrateurs du centre ont pris la décision de fermer temporairement les portes de l’organisme afin d’éviter l’accumulation de déficits. Actuellement le manque à gagner représente 40 % de budget annuel. «Nous sommes désolés pour tous les inconvénients que cela puisse causer aux personnes vivant un problème de santé mentale ou aux personnes vivant des difficultés temporaires, aux familles et aux proches, à toute la population et à nos partenaires. En espérant qu’un jour nous atteindrons un seuil de financement qui nous permettra le maintien des services et des activités de façon permanente sinon des périodes de fermeture se reproduiront.» Tel est l'essentiel du message émis par voie de communiqué par l'organisme à la communauté.

En entrevue à GRAFFICI.CA, la directrice du centre, Johanne Bécu, lance un cri d'alarme qui, espère-t-elle, saura résonner jusque dans les bureaux du ministre de la Santé et responsable de la région, Yves Bolduc. «Ça n'a pas de bon sens que les gens qui ont des problèmes de maladies mentales soient les grands oubliés du réseau de la santé! On ne semble pas être une priorité pour le gouvernement du Québec. M. [Jean] Charest dit avoir d'autres chats à fouetter et je pense que ce gouvernement est bien loin de la réalité des organismes communautaires.» Elle encourage la population à dénoncer la fermeture du centre pour tous les services dont seront privées les personnes en difficulté.  

Pendant la période de fermeture du Centre, M. Bécu  invite toute personne qui vit une situation difficile ou d’urgence à se rendre à l’Accueil en santé mentale au CLSC du Rocher-Percé le jour, et ce, du lundi au vendredi. Le soir, la nuit et les fins de semaine, les gens sont invités à communiquer avec l’urgence psychosociale en appelant Info-Santé au 811.

Appui des élus

Cette fermeture a soulevé un tollé au sein du conseil municipal de Chandler qui s'est promis, lors de la dernière séance publique, de faire des pieds et des mains pour permettre au centre, qui accueille 800 personnes par années, de rehausser son financement. «Ce centre est un service essentiel dans la région et on va tout faire pour l’aider à trouver une solution», souligne la mairesse de Chandler, Louisette Langlois. La MRC du Rocher-Percé s’est également engagée en ce sens.

1 commentaire

Patricia Chartier a écrit le 15 mai 2012

La fermeture des maisons d'hébergement pour personnes en difficultés est la pire chose qui puisse arriver pour une communauté comme Chandler. Les gens qui travaillent dans ces organismes sont les êtres les plus généreux et dévoués qu'il m'ait été donné de rencontrer. Les gens qu'ils aident sont parmi les plus mal pris de notre communauté. Et en plus, il s'agit d'un choix économique néfaste, car l'accueil dans le réseau de la santé de ces personnes, en plus d'être inadapté à leurs besoins, sera plus coûteux pour notre société. Au bout du compte, au lieu d'aider des gens à s'intégrer dans notre milieu, on les pousse encore plus dans leur détresse. HONTE à ce gouvernement qui néglige toutes ses responsabilités de solidarité sociale.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.