Un centre communautaire en devenir à Percé

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Le bâtiment de la COOP de Percé situé au centre du village pourrait servir de centre communautaire jusqu’en mai prochain.

Le bâtiment de la COOP de Percé situé au centre du village pourrait servir de centre communautaire jusqu’en mai prochain. Photo : Thierry Haroun

Un centre communautaire pourrait bientôt voir le jour à Percé. Une idée qui fait son chemin depuis plusieurs semaines et qui répondrait à un besoin criant.

Ginette Boulanger, une retraitée engagée dans sa communauté, fait partie d’un groupe de citoyens qui a eu l’idée de mettre sur pied un centre communautaire qui profiterait aux Percéens principalement, mais aussi aux touristes, et ce, tout au long de l'année.

Le lieu portera le nom l’OASIS (pour oser agir socialement individuellement et solidairement) et servira de carrefour et de point de rencontres pour un tas d’activités. «Il y a plein de gens à la retraite ici, et on souhaite mettre sur pied ce centre pour qu’on puisse se rencontrer, faire des choses ensemble et discuter. Il n’y a pas de lieu comme ça à Percé», mentionne Mme Boulanger que GRAFFICI.CA a rencontré chez elle.

Appui de la municipalité

Cette initiative a reçu l’appui de la Ville de Percé. «La municipalité s’est engagée à nous verser de l’argent pour la première année et même pour les années à venir. La Ville va aussi nous trouver un local au printemps prochain», explique Mme Boulanger.

D’ici là, le groupe de citoyens espère attend une réponse du conseil d’administration de la COOP de Percé. «On aimerait loger dans leur bâtiment jusqu’en mai prochain. On devrait avoir une nouvelle d’ici le 15 septembre», ajoute Mme Boulanger.

Café Internet, cinéma, jeux de société, danses sociales et party de Noël sont autant d’activités qui pourraient se tenir à l’OASIS.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.