Centraide souhaite amasser plus d’un demi-million de dollars

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
La présidente du conseil d’administration de Centraide Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Anne Béland, et son directeur Yvon Lemieux, espèrent obtenir avec la campagne 2011 un montant supérieur à celui amassé l’année dernière.

La présidente du conseil d’administration de Centraide Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Anne Béland, et son directeur Yvon Lemieux, espèrent obtenir avec la campagne 2011 un montant supérieur à celui amassé l’année dernière. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Centraide Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine a officiellement lancé sa campagne de financement  2011 ce matin à la salle Lavoie Saint-Laurent de l’hôtel de ville de Carleton-sur-Mer. L’organisme souhaite amasser un montant de 560 000 $ d’ici le 28 février.

L’organisation prévoit récolter environ 8 500 $ de plus que lors de la campagne 2010, alors qu’elle avait obtenu un montant de 551 408 $.
 
Son directeur général, Yvon Lemieux, admet que l’objectif est ambitieux, mais réalisable. « C’est important de se donner de bons objectifs. Beaucoup d’organismes de la région sont dans le besoin et comptent sur notre soutien pour mieux servir leur clientèle. Ce qu’on demande, c’est de nous aider à aider. »
 
Selon le directeur, les montants d’argent demandés par les organismes bénéficiaires ne cessent d’augmenter depuis quelques années. Selon lui, cette hausse est attribuable à une demande grandissante de services d’aide par la population. « C’est clair que la pauvreté touche plus de gens qu’avant. Certains organismes n’arrivent plus à répondre à la demande, particulièrement en hébergement et en aide alimentaire », précise-t-il.
 
Travailleurs municipaux sollicités
 
L’organisme tente cette année de convaincre les administrations municipales de la région de participer à la campagne de financement. « On aimerait qu’une personne par administration municipale s’occupe de recueillir des dons auprès de ses collègues de travail. On a déjà rencontré les élus municipaux de Rocher-Percé et Avignon à ce sujet et on a reçu une bonne écoute », mentionne M. Lemieux.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.